Un supporter de l'Etoile Rouge de Belgrade poignardé à mort

Un supporter de l'Etoile Rouge de Belgrade poignardé à mort

Publié le , modifié le

Un supporteur serbe de l'Étoile Rouge de Belgrade a été poignardé à mort vendredi soir dans des incidents en marge d'un match de l'Euroligue messieurs disputé à Istanbul contre l'équipe turque de Galatasaray.

"Des incidents ont éclaté le 21 novembre avant le match (...) entre des  supporteurs de l'Etoile rouge qui n'avaient pas de billets et des supporteurs  de Galatasaray", a indiqué la police stambouliote dans un communiqué. "Les deux groupes se sont lancé des pierres et des bouteilles mais la  police les a tenus séparés. Il apparaît qu'un supporteur a été poignardé et est  décédé alors que les supporteurs de l'Etoile Rouge étaient éloignés de la  salle. Une enquête a été lancée pour déterminer les circonstances de ce cet  incident", a ajouté la police turque. Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic s'est déclaré "stupéfait par ce  meurtre odieux" et s'en est entretenu au téléphone avec son homologue turc  Ahmet Davutoglu, a indiqué le gouvernement serbe. "La Serbie demande (aux autorités turques) d'identifier et d'arrêter  immédiatement le meurtrier et de le punir de façon la plus sévère", a-t-il  ajouté.

Le chef du gouvernement serbe a également dit à son homologue turc que  l'entraîneur de Galatasaray, Ergin Ataman, n'était plus le bienvenu en Serbie  car il avait, selon lui, accusé le jeune homme tué et tous les supporteurs  serbes de "terrorisme", selon l'agence officielle serbe Tanjug. Quelque 400 supporteurs serbes, restés en dehors de la salle après avoir  apparemment été empêchés d'acheter des billets, ont été attaqués par des  supporteurs turcs, affirme Tanjug. Selon le consul serbe à Istanbul, Zoran Markovic, cité par Tanjug, les  médecins ont lutté pendant cinq heures pour tenter de sauver la victime, sans  succès. Le Premier ministre turc a regretté la mort du supporteur serbe et promis  que les autorités de son pays allaient "tout faire" pour trouver le meurtrier,  selon le communiqué du gouvernement serbe. Le match a quand même eu lieu et l'Étoile Rouge a été battue par  Galatasaray 110 à 103 après prolongation.

AFP