Clark, Nanterre
Le meneur de la JSF Nanterre Keydren Clark | MaxPPP/MAXPPP

Super Clark porte Nanterre sur le podium

Publié le , modifié le

Grâce à son meneur américain Keydren Clark (20 pts), monumental sur le parquet de Nancy, la JSF Nanterre a décroché la victoire lors de la 4e journée de ProA (70-79). Les Verts s'emparent de la troisième place du championnat. Dans l'autre match de la soirée, Pau-Orthez est allé l'emporter sur le fil dans la salle du Paris-Levallois (70-71).

Les matches de la 4e journée de ProA

S'appeler Clark et avoir de supers pouvoirs, quoi de plus normal? Comme aux plus belles heures de Clark Kent, le meneur US Keydren Clark a sorti son costume de Superman. Le numéro 3 nanterrien est resté en lévitation au-dessus du parquet du Palais des sports Jean Weille et en particulier de sa ligne à trois points. Le joueur passé par la Grèce et l'Italie a martyrisé les ficelles et signé un presque parfait 6/7 à longue distance (20 pts, 4 pd). Bousculés par la défense agressive des Lorrains, les Franciliens ont dû attendre le dernier quart-temps pour faire la différence. Menés 57-56 à l'entame des dix dernières minutes, les hommes de Pascal Donnadieu ont mis le feu aux filets adverses dans l'ultime période en scorant 23 points.

Weems marche sur la ProA

S'il a souffert au rebond face à Falker, Piétrus et Zianveni (21 prises à eux trois), Mam Jaiteh a offert un bel écot offensif (12 pts à 5/7 aux tirs). Au duo 1-5 Clark-Jaiteh, est venu se greffer Kyle Weems. L'ailier américain a livré une prestation dans ses standards habituels depuis qu'il a posé le pied dans une ProA dont il a déjà pris la mesure (16 pts à 7/11 aux shots). Son alter-ego français Bandja Sy lui a bien tenu la dragée haute (18 pts) mais cela n'a pas suffi. Même le chantier ouvert par le MVP étranger de la saison dernière Randall Falker dans la raquette n'a pu remettre son équipe à flots. Comme l'an passé en finale de Coupe de France, Nanterre tombe Nancy. Cette fois, la victoire offre aux champions de France 2013 le podium provisoire de ProA

Dans l'autre rencontre de la soirée, Pau-Orthez s'est remis dans le bon chemin. Etrillés par Strasbourg la semaine dernière, les Palois ont réagi sur le parquet du Paris-Levallois. Dans ce match serré, l'Elan Béarnais s'en est sorti grâce un  tir intérieur en toute fin de partie de son arrière David Denave (7 pts, 5  rbds). Ce succès permet aux troupes de Claude Bergeaud de remonter provisoirement à la septième place du classement. A l'inverse, ce résultat est un peu inquiétant pour le Paris-Levallois, qui enchaîne sur une deuxième défaite à domicile en Championnat après celle subie contre Gravelines (99-107). 

Robinson-Cain, duo majeur

Redoutablement adroits derrière l'arc (12/18), le PL aurait pu  l'emporter s'ils s'étaient montré plus efficaces à deux points (21/59). Sharrod Ford  s'est bien démené à l'intérieur (10 pts, 13 rbds) mais Pau-Orthez s'est montré  supérieur dans ce secteur dans le sillage de Tyler Cain, auteur lui aussi d'un double-double (10 pts, 12 rbds) et d'Antywane Robinson (14 pts, 5 rbds). Auteur du tir de la gagne sur le parquet de Châlons-Reims, Blake Schilb a encore sorti l'artillerie lourde (14 pts, 4 rbds, 4 pd). Mais il aurait fallu faire encore mieux pour offrir au Paris-Levallois un troisième succès cette saison.

Jerome Carrere