NBA San antonio parker 05042011
Parker sous le panier | AFP/Getty-C. Cox

San Antonio en forme, Dallas et Lakers (déjà) en crise

Publié le , modifié le

San Antonio a pris sa revanche sur Memphis. Les coéquipiers de Tony Parker l’ont emporté 95 à 82. Portland avec un bon Nicolas Batum débute bien aussi. En revanche, les Dallas Mavericks, champions en titre de NBA, ont essuyé une nouvelle défaite à domicile, contre Denver, sur le score de 115-93. Idem pour les Los Angeles Lakers battus à Sacramento 100-91 malgré 29 points de Kobe Bryant. Un de chute également pour les Bulls.

Premier de la conférence Ouest avec 61 victoires, les Spurs avaient été surpris par les Grizzlies du duo Gazol-Randolph. Prévenus, les Texans ont étouffé le duo en le limitant à 23 points. Même sans un grand Duncan (10 points, 6 rebonds), San Antonio a pu compter sur un excellent Manu Ginobili (24 points). Tony Parker (15 pts, 7 passes décisives) et Richard Jefferson (14 points) ont compléter la marque. Avec 19 points d’avance à la fin du troisième quart-temps, les troupes de l’inusable Gregg Popovich ont vite assuré une première victoire.

Diaw, Petro et Batum sourient

Côté français, c’est très positif. Boris Diaw s’est montré à son avantage lors de la victoire des Bobcats face aux Bucks (96-95). Celui qui a joué à Bordeaux (Pro B) lors du lock-out a compilé 9 points, 9 passes et 11 rebonds. La bonne surprise est venue de l’intérieur Johan Petro. Placé dans le cinq de départ depuis la blessure de Brook Lopez, il a marqué 11 points et pris 5 rebonds en 25 minutes lors de la victoire des Nets à Washington (84-90). Les deux Français des Wizards ont été plus discrets : Kevin Seraphin n’est pas entré en jeu et Ronny Turiaf s’est cantonné à un rôle défensif (5 rebonds, 2 contres, 2 points).

Attendu cette saison, Nicolas Batum a réalisé une prestation solide lors de la victoire des Blazers face à Philadelphie (107-103).L’ancien Manceau et Nancéen a terminé avec 10 points et 5 rebonds. Malgré une partie correcte, Joakim Noah (7 pts, 10 rbds) n’a pas empêché la première défaite cette saison de Chicago chez Golden State.

Dallas n’y arrive pas, les Lakers non plus

L'équipe de Dirk Nowitzki avait déjà perdu dans sa salle pour l'ouverture de cette saison raccourcie (66 rencontres contre 82) contre le Miami Heat (105-94), lors de la revanche de la dernière finale. Pour la deuxième fois de rang, Nowitzki est restée sur le banc lors du quatrième quart-temps face à des Nuggets qui ont compte jusqu’à 27 points d’avance. La star allemande a toutefois inscrit vingt points, ce qui est loin d’être le cas de la recrue phare Lamar Odom, (un sur dix aux tirs). Si Ian Mahinmi (3 pts, 1 rbd) est resté dans un rôle marginal, Rodrigue Beaubois a pu s’exprimer : 10 pts, 2 rbds en 15 minutes. Rarement un champion a paru si déstabilisé. "Nous sommes apparus vieillissants, lents et hors de forme", a commenté  sans concession Nowitzki. "Je persiste à croire que cette équipe a un fort potentiel, nous devons juste nous retrousser les manches."

Orphelin de Odom dans le jeu, les Lakers ont subi la loi des Kings. Pourtant, Bryant, 29 points, et Mata World Peace (ex Ron Artest), 19 points, ont fait le métier mais n’ont pas su contrer le duo Marcus Thornton (27 points) – Ryreke Evans (20 points). A l’inverse, Oklahoma City a gagné à Minnesota et confirme son statut de favori dans la conférence Ouest.Kevin Durant (33 pts) et Russell Westbrook (28 pts) ont inscrit à eux deux près de 60 % des points de leur équipe dans cette rencontre.

Résultats de la nuit
Portland – Philadelphie 107-103
Charlotte – Milwaukee 96-95
Washington – New Jersey 84-90
Orlando – Houston 104-95
Cleveland – Toronto 96-104
Indiana – Detroit 91-79
San Antonio – Memphis 95-82
Dallas – Denver 93-115
Sacramento - Los Angeles Lakers 100-91
Minnesota - Oklahoma 100-104
Phoenix – New Orleans 84-85
Golden State – Chicago 99-91

Mathieu Baratas