Parker San Antonio Domicile 112010
Tony Parker file au panier | AFP - Getty Images

San Antonio continue, les Bulls battus

Publié le , modifié le

Les Spurs ont conforté leur position en tête de la Conférence Ouest après un succès à l'arraché devant Memphis (112-106 après prolongation) portés par un Tony Parker des grands jours (37 points). Plusieurs rencontres se sont jouées sur le fil, comme le succès de Miami à Washington (95-94) où celui des Clippers dans la salle de Chicago (100-99), mettant fin à une belle série de de huit victoires consécutives des Bulls.

Un lancer-franc manqué par l'arrière Derrick Rose à la dernière seconde du match des Bulls contre les Los Angeles Clippers a en effet stoppé la belle série des équipiers de Joakim Noah en NBA. Privés de leur pivot français victime d'une déchirure du ligament du pouce droit, les Bulls se sont inclinés pour la troisième fois sur leur parquet. Derrick Rose, qui a obtenu la faute dans les dernières secondes du match, aurait pu être le sauveur des Bulls. Mais le meilleur marqueur du match (34 points) a craqué.
Blake Griffin, qui fait ses débuts cette saison en NBA, a largement contribué à la victoire des Clippers, avec 29 points et 14 rebonds. C'est son 15e "double double" consécutif.

Les Bulls restent tout de même en position très favorable à l'Est, mais toujours derrière Boston, et derrirèe Miami qui semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. Certes, ce ne fut pas une sinécure pour les coéquipiers de LeBron James, auteur encore de 32 points, d'aller s'imposer à Washington, où Young (30 pts) et Blatche 20 pts et 12 rebonds) tenaient bien la baraque. Mais le trio magique du Heat n'avait l'intention de laisser filer. Menés de 4 longueurs (93-89) à une poignée de secondes du terme du match, les joueurs de Floride ont été remis dans le coup d'abord par un panier à trois points de Chris Bosh (20 pts au total) puis deux lancers-francs de Dwyane Wade (20 pts également) qui ont permis au Heat d'aller chercher sa 12e victoire consécutive.

Parker fait le show

A l'Ouest, ce sont les Spurs qui ont fait le show, bien qu'ils se soient fait peur. Mais il était dit qu'avec un Tony Parker survolté, San Antonion ne pouvait pas s'incliner. Le Français n'a pas fait dans le détail en inscrivant 37 points (dont 16 dans le dernier quart-temps) faisant basculer la rencontre face à des Grizzlies qui avaient sorti leurs griffes. Mayo (27 pts) mais surtout Randolph (24 pts et 21 rebonds) ont vraiment donné du fil à retordre aux Spurs auxquels ils ont livré un véritable chassé-croisé. Mais la réussite de Parker qui a ajouté 9 passes décisives, soutenu par Manu Ginobili (15 pts, 9 pases) et Tim Duncan (13 pts) précieux aux rebonds (10), a parmi aux Spurs conclure dans la prolongation. 23e victoire pour San Antonio.

Plusieurs autres ont vraiment été disputés jusqu'au bout. Ainsi les Cavaliers ont-ils également eu recours à la prolongation pour se défaire des Knicks de NY 109-102.
Avec six scoreurs à plus de douze points, Portland s'est imposé in extremis (96-95) face aux Warriors. Une équipe de Golden Gate accrocheuse mais où Ellis (26 pts) fut un peu esseulé. Denver a également eu chaud. Tranquillement en avance avec 13 longueurs à l'entame du dernier quart temps, avec 24 points de Carmelo Antony et 23 de Ty Lawson, les Nuggets ont été croqués dans le money time. Avec une régularité d'horloge, Kevin Love a sorti un match de feu (43 points et 17 rebonds !) permettant aux Timberwolves de revenir en boulet de canon...Avant d'échouer pour deux petits points 115-113. Minnesota est toujours en position très délicate avec seulement 6 succès.

Résultats de la nuit

Orlando - Philadelphie      89 - 97   
Washington - Miami         94 - 95   
Cleveland - New York   109 - 102   (après prolongation)
Chicago - LA Clippers     99 - 100  
Milwaukee - Utah            86 - 95   
San Antonio - Memphis  112 - 106   (après prolongation)
Denver - Minnesota        115 - 113  
Portland - Golden State    96 - 95