Dennis Rodman
Dennis Rodman | Jim Rogash / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Rodman va tout de même aller en Corée

Publié le , modifié le

L'ancien basketteur américain Dennis Rodman se rendra jeudi en Corée du Nord pour la troisième fois malgré les tensions politiques provoquées par l'exécution de l'oncle du dirigeant Kim Jong-un, ont annoncé les organisateurs de ce séjour.

"Il n'y pas de problème de sécurité. Lorsqu'il y a des troubles comme c'est le cas actuellement, il est particulièrement important qu'il y ait des échanges culturels et sportifs", a dit Rory Scott, porte-parole du groupe de paris sportifs irlandais Paddy Power, qui a organisé le déplacement de la star américaine. L'ancienne vedette des Chicago Bulls s'est déjà rendue par deux fois en Corée du Nord afin de rendre visite à son "ami" Kim Jong-un.

Jang Song Thaek, oncle et ancien mentor du dirigeant nord-coréen, a été exécuté jeudi après avoir été reconnu coupable de trahison et de complot contre l'Etat, une décision qui engage le pays dans un "règne de la terreur", selon la présidente sud-coréenne Park Geun-hye. Dennis Rodman devrait entraîner l'équipe nord-coréenne pendant quatre jours. Il pourrait également revenir à Pyongyang en janvier accompagné d'anciennes stars de la NBA pour disputer un match d'exhibition lors de l'anniversaire de Kim Jong-un.

AFP