Hyères-Toulon Rick Houston joie Roanne Page 012011
Les Varois Rick et Houston s'éclatent sur la Côte | AFP - GERARD JULIEN

Roanne tombe à Hyères-Toulon

Publié le , modifié le

Le leader de la Pro A, Roanne, est tombé sur le parquet de Hyères-Toulon 85-74. Un gros match des Varois et une superbe prestation de Kevin Houston (20 pts, 8 rebonds et 7 passes). Dans l'autre match avancé de la 16e journée, Le Mans a poursuivi son redressement en dominant Pau-Lacq-Orthez 71-64.

Les As, ça donne des ailes. Qualifié surprise après sa belle victoire à Orléans la semaine dernière, le HTV avait une formidable occasion de confirmer face au leader de Pro A Roanne. La perche a été bien saisie par les joueurs d'Alain Weisz. Dès le début du match, les Toulonnais ont pris le jeu à leur compte pour créer un premier écart (25-16, 8e). Les Roannais ont alors durci leur défense pour virer en tête à la mi-temps (48-45). Après le repos, la Chorale a accéléré (54-47, 24e) sans parvenir à décrocher le HTV, qui a recollé au score à la fin du 3e quart-temps (62-62). Hyères-Toulon, bien emmené par Kévin Houston (20 points, 8 rebonds, 7 passes décisives), a ensuite profité des nombreuses erreurs roannaises pour s'échapper en passant un 11-2 en début 4e période (71-64, 33e). Roanne capitulait et s'inclinait 85-74. La soirée avait de toute façon mal débuté pour les Roannais car la Fiba veneit de leur annoncer que Kemp ne viendrait pas dans le Forez à cause d'un différent avec son club de Bologne. Cette défaite du leader fait les affaires de Chalon, Cholet et Nancy qui peuvent rejoindre la Chorale en tête samedi.

De son côte, Le Mans a remporté sur son parquet une précieuse victoire qui lui permet de dépasser au classement son adversaire du soir, Pau, pour se hisser provisoirement à la 7e place. Le MSB, à l'instar du HTV, a fait la différence lors du dernier quart-temps remporté 23-17 face à des Palois qui enregistrent leur quatrième défaite de rang à l'extérieur. Le Mans a pu compter sur son collectif pour l'emporter (quatre joueurs à 11 points et plus), tandis que l'individualisme de Demetric Benett (20 points mais à 3/12 à 3 points) n'a pas réussi aux Palois. Privé de Semaine des As, Le Mans se lance à fond sur son objectif playoffs.