Le Roannais Sangaré
Le Roannais Sangaré | PHOTOPQR/LE PROGRES/CELIK ERKUL

Roanne remporte le derby face à Villeurbanne

Publié le , modifié le

Quelques jours après son coup à Chalon, Roanne a remis le couvert dans le derby contre Villeurbanne en ouverture de la 11e journée de Pro A. Portée par un Matt Howard intenable (26 pts, 11 rbds), la Chorale a dominé les Verts 67-61 et se replace dans la course à la Leaders Cup (ex-Semaine des As).

Un derby dans la Loire, c'est toujours chaud. Celui-là était dans les standards classiques avec de l'intensité dès l'entre-deux. Mais c'était même trop classique pour Roanne, troisième plus faible attaque de Pro A. Tout de suite dans le dur, la Chorale était très maladroit en ce début de match (3-10, 6e). Aucun point pendant cinq minutes avec un moche 14 % de réussite sur les 6 premières minutes du match. Coach Pavicevic s'énervait et Matt Howard sortait les couteaux. Avec 9 pts dans le premier quart, l'Américain remettait les Foréziens dans le sens de la marche (11-12, 8e). Il serait le fil conducteur de la Chorale jusqu'à la fin. Dans son sillage, Roanne se faisait plus agressif et se battait dans tous les secteurs. Grâce à un 10-0 en deux minutes, le match basculait dans l'autre sens (30-23). Mais le voisin rhodanien n'avait pas envie de faire des cadeaux, fût-ce à quelques jours de Noël. L'Asvel répliquait par un 9-0 sous l'impulsion d'Uche Nsonwu, l'ancien choralien (30-32, 20e).

Howard un ton au-dessus

Après la pause, Roanne redonnait du rythme et se reposait sur Howard pour mettre le feu. En dominant la 3e période 17-9, une victoire dans le derby se profilait (47-41, 30e). Howard enfonçait le clou en interceptant un ballon et en provoquant la faute antisportive de Joseph (56-48). Trop hâtive dans certains choix offensifs, la Chorale retombait dans ses travers et voyait son avance fondre sur un 9-2 villeurbannais ponctué par un tir primé de Jackson (56-54, 35e). Absent sur les deuxièmes ballons (aucun point marqué, ndlr), Roanne donnait un dernier coup de rein. Collins dunkait dans la dernière minute comme un dernier coup de massue sur la tête de l'Asvel. MVP du match, Howard terminait son match de mamouth avec 26 points et 11 rebonds et 3 interceptions.