antoine diot le mans 2010
Antoine Diot. | AFP - MONIER

Roanne et Le Mans confiants, l'Asvel sans filet

Publié le , modifié le

La Chorale, le MSB et Villeurbanne tenteront d'obtenir vendredi soir leur ticket pour la deuxième phase du tour préliminaire de l'Euroligue. Le Mans, victorieux 78-72 en Turquie, part favori contre les Turcs de Banvit. Idem pour Roanne vainqueur de l'Alba Berlin 86-79 à l'aller. L'Asvel, en revanche, doit remonter un handicap de 5 points après sa défaite à Podgorica.

Le basket français aura-t-il son choc entre Villeurbanne et Le Mans aura-t-il lieu ? Si les Sarthois devraient logiquement pouvoir contenir les assauts des Turcs de Banvit, défaits chez eux par un écart de 6 points, il n'en va pas de même pour les Rhodaniens, battus en Macédoine (69-64). Les joueurs de Podgorica y croient dur comme fer et les Verts ne sont pas à l'abri d'une sortie de route prématurée. Une confrontation franco-française est toutefois attendue par les observateurs, ce qui permettrait d'avoir un représentant hexagonal en demi-finale et donc 50% de chances de qualification pour l'Euroligue.

La Chorale de Roanne, troisième larron, possède un léger avantage mais son adversaire, l'Alba Berlin, est le plus redoutable qui soit au premier tour. Seul hic, le club s'est mise à la recherche d'un pigiste médical afin de remplacer l'intérieur américain Dylan Page (2,04 m, 28 ans) qui souffre d'une fracture du pied gauche. Le joueur, qui a prolongé cet été son contrat avec Roanne jusqu'en 2013 au terme d'une saison concluante (14 pts et 6 rebonds en moyenne par match) bien que déjà marquée par des blessures au genou, a été touché au pied lors du tournoi préparatoire de Bourg-en-Bresse, au cours d'un match face à l'ASVEL il y a 12 jours. Une simple entorse avait été initialement diagnostiquée avant qu'une IRM (Imagerie par résonance magnétique) ne révèle la gravité de la blessure. Roanne, qui s'est imposée 86-79 face à Alba Berlin, mardi, lors du match aller, espère contenir la pression berlinoise afin d'acéder au deuxième tour préliminaire où les attendent probablement les Serbes de Vrsac, tombeurs des Israéliens de l'Hapoël Galil.