Villeurbanne
L'Asvel veut exister dans ce championnat | PHOTOPQR/LE PROGRES/PHILIPPON JOEL

Roanne et l'ASVEL, un derby pour confirmer

Publié le , modifié le

Le premier match comptant pour la 11e journée de ProA met aux prises Roanne et l'ASVEL, ce soir. Auteur d'un exploit chez le leader Chalon lundi, la Chorale espère enfin remonter la pente et se rapprocher d'un bilan positif, encore loin avec 4 victoires pour six défaites. A Villeurbanne, la constance est aussi recherchée avec une première victoire à l'extérieur depuis la 1re journée, et ce succès à... Chalon.

Moins d'une semaine après le derby en L1 entre St-Etienne et Lyon, c'est un autre derby rhodanien qui se tient à la Halle André-Vacheresse. 90km séparent les villes de Roanne et de Villeurbanne. Mais en ProA, c'est pour le moment un gouffre qui se trouve entre les deux équipes. L'équipe hôte a remporté en début de semaine son quatrième succès de la saison lors de la 10e journée en allant surprendre le leader chalonais lundi. C'est d'ailleurs le point commun avec la formation visiteuse, qui a remporté six victoires et qui avait débuté la saison en allant s'imposer à Chalon dans le match inaugural. Avant cet affrontement de voisins, les deux clubs espèrent trouver de la continuité dans leurs résultats.

La Chorale, qui n'a enchaîné qu'une fois deux victoires consécutives, rêve de s'imposer pour magnifier un peu plus le succès de lundi, et se rapprocher d'un bilan positif. Ce sera le dernier match de l'arrière américano-danois Alan Voskuil, qui sera ensuite remplacé dans l'effectif par le meneur de jeu américain Steven Gray. Avec 6.7pts et 1 passe de moyenne par match, le rendement de Voskuil était jugé insuffisant. Pas encore qualifié, Gray, qui était à l'essai depuis lundi, verra donc son équipe évoluer depuis les tribunes. Sorti de l'université américaine de Gonzaga en 2011, Gray évoluait la saison dernière à Ventspils (Lettonie), équipe avec laquelle il s'était d'ailleurs illustré face à Roanne en EuroChallenge (27 points, 7 rebonds et 7 passes cumulés sur les deux confrontations).

Du côté de Villeurbanne, après la victoire de Dijon, un deuxième succès consécutif replacerait la formation dans la lutte pour les deux premières places. Et après quatre défaites consécutives loin de leurs bases, les hommes de Pierre Vincent aimeraient bien renouer avec la victoire, ce qu'ils n'ont plus fait depuis la 1re journée à Chalon.