Andrew Bynum
Andrew Bynum dans la raquette | AFP - GETTY IMAGES

Retour festif pour Bynum

Publié le , modifié le

Revenu d'une suspension de quatre matches, Andrew Bynum a brillé de milles feux dans cette soirée du Nouvel An en compilant 29 points et 13 rebonds avec les Lakers qui domptent Denver (92-89). Face à l'une des plus faibles équipes de la Ligue, Utah, San Antonio a raflé un nouveau succès (104-89) avec 14pts et 8 passes de Tony Parker. Oklahoma City demeure invaincu après sa victoire sur Phoenix (107-97) alors que les Knicks ont gagné chez les Kings (114-92).

Les Lakers ont retrouvé de leur superbe. Après deux défaites initiales, ils viennent d'engranger un troisième succès consécutif. Et c'est surtout dû à Andrew Bynum. Revenu d'une suspension de quatre matches, il s'est employé pour faire plier Denver et faire de son retour, en même temps que de cette soirée du Nouvel An, un moment idéal. Oubliée sa faute grossière contre Dallas l'an dernier, et ces quatre matches de suspension sans salaire. Devant ses supporteurs, le pivot californien a rentré quatre de ses cinq premiers shoots, terminant le 1er quart-temps avec 10 points. A l'arrivée, ses 29 points (à 13/18 au tir) et ses 13 rebonds ont largement contribué à cette courte mais précieuse victoire sur Denver (92-89). A ses côtés, Kobe Bryant (17pts, 10 rbds, 9 passes) a bien failli lui voler la vedette en frôlant le triple-double, Pau Gasol étant également au soutien (17pts, 5rbds). "Nous avons eu trois double-pas et des lancers-francs lors des trois dernières minutes du match et nous les avons tous ratés", a regretté George Karl, l'entraîneur de Denver, qui pointait également l'impact physique des Lakers pour expliquer cette défaite.

A Utah, les explications sont plus simples. Présentée comme la plus faible équipe de la NBA cette saison, elle vient d'enregistrer son troisième revers en quatre matches, malgré 21pts et 11rbds d'Al Jefferson et les 18pts et 7rbds de Josh Howard. Si le Jazz a fait jeu égal au rebond au AT&T Center, la défaite est très large chez les Spurs (104-89) qui ont pu dérouler en fin de match et ne pas trop solliciter leurs stars. Comme c'est le cas depuis le début de la saison, Manu Ginobili avait déjà fait le travail, finissant meilleur marqueur de la rencontre avec 23pts (5/6 à 3pts) et 4 rebonds, Tony Parker contrôlant les débâts (14pts, 8 passes) et Tim Duncan ne forçant pas son talent (12pts, 9 rbds). "C'est le genre de matches que vous débutez du bon pied et les tirs rentrent. C'est ce qui s'est passé, constatait sobrement l'Argentin. En commençant le match avec 9 tirs réussis sur 10, dont cinq tentatives à 3pts, il y avait de quoi se mettre en confiance.

Le Thunder au niveau des Rockets

La fête a battu son plein également à Oklahoma City. Pour la première fois depuis la saison 1998-1999, la franchise débute par une série de cinq matches sans défaite, et Phoenix n'a pas pu barrer la route des coéquipiers de Kevin Durant. Ce n'est d'ailleurs que la deuxième formation à réaliser cette passe de cinq dans la première semaine de la saison, après Houston en 1996-1997. Pourtant, Kevin Durant n'était pas, pour une fois, trop impressionnant. 12 points, 6 rebonds, 3 passes, la star du Thunder a laissé la lumière à ses coéquipiers, comme Westbrook (18pts, 4 passes) qui finit meilleur marqueur de la rencontre, ou Harden qui frôle le triple double (10pts, 8 passes, 7 rbds). A Phoenix, c'est la troisième défaite avec un Steve Nash qui ne parvient pas à trouver les bonnes ouvertures pour ses troupes (6 passes, 8pts).

En allant s'imposer à Sacramento (114-92), New York a remis les compteurs à zéro en glanant sa deuxième victoire en quatre matches, grâce notamment à un cinq majeur homogène: Anthony 23pts, 7rbds, 5 passes, Harrelson 14pts et 12rbds, Chandler 22pts et 7rbds, Fields 21  pts et 5rbds, Douglas 17pts et 8rbds. En l'absence d'Amaré Stoudemire, blessé, cette victoire est importante.

Les résultats

Los Angeles Lakers - Denver 92 - 89
Detroit - Indiana 96 - 88
Houston - Atlanta 95 - 84
Oklahoma - Phoenix 107 - 97
Sacramento - New York Knicks 92 - 114
San Antonio - Utah 104 - 89
Golden State - Philadelphia 79 - 107

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze