Tony Parker, Spurs
Le meneur des Spurs Tony Parker | FREDERIC J. BROWN / AFP

"Quenelle": Tony Parker s'excuse

Publié le , modifié le

Le basketteur de San Antonio et champion d'Europe français Tony Parker a présenté lundi ses excuses après la publication d'une photo, datant selon lui de trois ans, le montrant en train d'effectuer le geste controversé de la "quenelle". "Quand j'ai été photographié il y a trois ans en train de faire ce geste, je n'y voyais qu'un moment de comédie et je ne savais pas qu'il pouvait être de quelque façon que ce soit offensant ou blessant", a réagi le sportif lundi dans un communiqué diffusé par son club.

"Comme j'ai appris le caractère sérieux de ce geste, je ne le ferai plus jamais et m'excuse sincèrement (...) si j'ai fait du mal avec cet acte", poursuit-il. "Cet incident servira, je l'espère, à éduquer les autres sur la nécessité de faire attention à des choses qui peuvent paraître innocentes mais qui peuvent en réalité avoir une histoire douloureuse et blessante", conclut le  basketteur.

Lundi, un rabbin américain, du Centre Simon-Wiesenthal, avait interpellé la star française dans un journal de la communauté juive new-yorkaise, The  Algemeiner: "En tant que figure de proue du sport de part et d'autre de  l'Atlantique, Tony Parker a une obligation morale particulière et doit se  dissocier d'un geste que le gouvernement de la France a identifié comme  antisémite", avait déclaré le rabbin Abraham Cooper, appelant Tony Parker à  "s'excuser" pour ce geste "dégoûtant et dangereux".

La demande d'excuses du Centre Simon-Wiesenthal, organisation juive qui lutte pour les droits de l'homme et contre l'antisémitisme, intervenait après que le footballeur français Nicolas Anelka a fait naître la polémique en réalisant ce même geste de la "quenelle" pour célébrer un but ce week-end.

Sur des photos diffusées par plusieurs médias français, Tony Parker est vu notamment en compagnie de l'humoriste controversé Dieudonné, apparemment dans la loge de l'artiste, en train de réaliser le geste de la "quenelle", vu par certains comme un geste antisémite et par d'autres comme une simple manifestation anti-système.