Julius Hodge à la baguette du Paris-Levallois
Williams moteur de l'attaque de Paris-Levallois | MaxPPP - Journal Saone et Loire - Rebecca Pinos

ProA: Paris-Levallois dompte Dijon

Publié le , modifié le

Le Paris-Levallois a continué sur sa lancée en s'imposant à Dijon (82-74) grâce à une fin de match renversante, tandis que Gravelines a retrouvé le chemin de la victoire en s'imposant facilement à Boulazac (92-80), samedi lors de la 11e journée de Pro A. Dimanche, Chalon-sur-Saône, jusque-là coleader avec Le Mans, a perdu du terrain en s'inclinant sur le parquet de Nanterre, donnant ainsi une occasion en or aux Sarthois de creuser l'écart.

Le Paris-Levallois (3e), qui enregistre sa cinquième victoire sur ses sept dernières rencontres, a écrasé Dijon (35-12) dans le dernier quart-temps pour inverser une situation compliquée. L'intérieur May (24 points, 11 rebonds), a fait le ménage dans la raquette, remportant son duel avec Moss (20 points, 5 rebonds).

Mauvaise passe pour Chalon

Nanterre, un pensionnaire du bas de tableau, a fait descendre du sommet de  la ProA Chalon. Les Franciliens peuvent remercier David Lighty, phénoménal à trois points (6/8) et omniprésent au rebond (9). En tête à la  pause (34-26), l'Elan a sombré au 3e quart-temps, cédé 30 à 13 malgré la belle  activité de Shelden Williams (16 pts, 13 rds). Déjà battu par Roanne lors de la  journée précédente, les hommes de Gregor Beugnot vont devoir inverser la dynamique, contre Limoges au Colisée.

Boulazac dernier de la classe

Gravelines (3e ex aequo), battu à Paris la semaine dernière, a bien réagi chez le promu Boulazac, nouvelle lanterne rouge, creusant rapidement l'écart (54-31 à la mi-temps) puis contrôlant la fin de match. L'entraîneur nordiste Christian Monschau en a profité pour faire tourner son effectif avant le marathon de Noël (trois journées entre le 22 et le 28 décembre). Nancy a enregistré sa troisième victoire de suite à domicile en battant Le Havre (98-81) et remonte à la 8e place. Le SLUC s'est appuyé sur un Sommerville omniprésent (31 points, 6 rebonds), bien aidé par le meneur Diabaté (9 points, 7 rebonds et 15 passes décisives). Côté havrais, King (20 points, 6 rebond, 8 passes) était trop esseulé.

Orléans sur la même dynamique

Orléans a confirmé sa forme du moment en remportant à Poitiers (90-81) sa quatrième victoire lors des cinq derniers matches grâce notamment Hill (20 points) et Pellin (8 points, 9 passes décisives). Les Poitevins, malgré un bon Smith (25 points), s'inclinent après trois succès de suite. Limoges, lanterne rouge avant la rencontre, a battu Cholet (79-70) grâce à un bon dernier quart-temps (22-12). Le CSP s'est appuyé sur son collectif (4 joueurs à 12 points ou plus) pour retrouver la victoire après deux larges défaites.

Gilles Gaillard