Le Mans Sarthe Basket 2013/2014
Le Mans Sarthe Basket au début de la saison 2013/2014 | PHOTOPQR/LE MAINE LIBRE

Un choc et vingt bougies au Mans

Publié le , modifié le

Bâti sur les ruines du SCM, Le Mans Sarthe Basket fête ses 20 ans d'existence. Une belle réussite pour ce club habitué à jouer les premiers rôles et qui reste sur 17 participations aux playoffs de suite. Cette nouvelle saison est également pleine de promesses après le succès à Paris-Levallois en ouverture. La réception de Gravelines-Dunkerque vendredi pour souffler les bougies tombe à pic. Reste à savoir si le BCM sera la cerise sur le gâteau ou le grain de poivre sous la dent des Manceaux ?

Antarès va faire le plein. Comme souvent, l'arène mancelle sera derrière son équipe. L'ambiance y est feutrée mais la fidélité est sans faille. Il faut dire qu'au Mans, le basket est une tradition. Le Sporting Club Moderne, qui connût son apogée à la fin des années 70-début des années 80, a hissé haut les couleurs de la ville avec trois titres de champion de France. En proie à des difficultés financières, le club s'est transformé en MSB en 1993 (le SCM reste la partie amateur du club, ndlr). Depuis 20 ans, une nouvelle histoire s'écrit avec une belle réussite (1 titre de champion, 2 Coupes de France et 2 Semaines des As).

Kahudi confiant

Plat principal des festivités, l'affiche entre les Sarthois et Gravelines. Un vrai test pour les deux équipes qui ambitionnent de remporter le titre en fin de saison. Impressionnant à Levallois (85-62), le MSB est costaud mais ne s'enflamme pas. "Pour nous, il fallait gagner, on veut gagner à la maison et à l’extérieur parce que c’est important aussi. Commencer par une victoire, c’est toujours bon pour lancer une saison, au niveau de la confiance", explique l'international Charles Kahudi sur le site de la LNB. En présaison, il peut se passer plein de choses mais le championnat c’est une autre histoire, a indiqué. On est resté sérieux dans ce que l’on voulait faire, on a été adroit et on a réussi à les faire déjouer."

Le BCM fait toujours peur

Surpris par Nanterre (comme Chalon et Strasbourg) en playoffs la saison dernière, le BCM reste l'un des favoris. Kahudi a raison de s'en méfier. "Depuis deux ans, c’est le numéro un du championnat en saison régulière même s’ils ne concrétisent pas en playoffs, rappelle l'ailier franco-zaïrois. Ils ont changé plusieurs joueurs à l’intérieur avec Marcus Lewis et Gary McGhee, ils ont conservé une bonne ossature et rajouté Yakhouba Diawara sur le poste 3-4 pour amener davantage de punch. C’est une équipe qui fait les choses intelligemment. Je pense que le coach connaît ses forces et sait où il veut aller. Maintenant, il leur a toujours manqué quelque chose pour aller au bout. Mais c’est une équipe redoutable en championnat et il faudra bien aborder ce match."

DaShaun Woods bouillant

Pour sa première à Antarès, Le Mans aura un atout de poids avec DaShaun Woods. Dans la grande tradition des bons meneurs du MSB (Jennings, Rogers, Guice, Rochestie), l'Américain s'annonce lui aussi comme un joueur clé. Elu MVP de la première journée de Pro A, Woods peut tout faire. Passer, scorer, défendre et surtout gérer. Une compétence qui manquait au Mans ces dernières saisons. Présent sur le parquet à l'occasion des 20 ans du club, Keith Jennings tient peut-être son héritier. Et Le Mans son stratège.

A l'occasion des 20 ans du MSB, Pascal Legendre et David Piolé ont écrit un livre : MSB, 20 ans d'émotions

Programme de la 2e journée

Vendredi:
(20h00) Le Mans - Gravelines-Dunkerque

Samedi:
(20h00) Orléans - Le Havre
Roanne - Paris-Levallois
Pau-Lacq-Orthez - Lyon-Villeurbanne
(15h10) Strasbourg - Chalon-sur-Saône

Dimanche:
(17h00) Nanterre - Antibes

Lundi:
(20h30) Dijon - Nancy

Mardi:
(20h45) Limoges - Cholet