La joie des Strasbourgeois
La joie des Strasbourgeois | PHOTOPQR/L'ALSACE

Strasbourg vient à bout du Mans

Publié le , modifié le

Strasbourg s'est imposé devant Le Mans (86-79) lundi pour le compte de la 17e journée de ProA. Avec sa nouvelle recrue, l'Australien David Andersen, très expérimenté en Euroligue et qui est passé par la NBA, très présent dans le jeu et auteur de 20 points, la SIG a sans doute enclenché une nouvelle dynamique. Cette victoire lui permet de revenir à la 3e place à la hauteur de Limoges, de Paris-Levallois et de sa victime de la soirée.

Les bons comptes d'Andersen

Derrière son pivot Andersen, qui devrait leur apporter beaucoup, et dont le coach Vincent Collet dit le plus grand bien "C'est un joueur qui a une expérience incommensurable, il peut  jouer dessous, s'écarter, c'est un bon passeur, polyvalent. Et un joueur hors norme dans notre championnat", Strasbourg a livré un match solide et a même compté jusqu'à 18 points d'avance, avant de lever un peu le pied dans le dernier quart temps.   

Jusqu'alors la plus imperméable de ProA, la défense mancelle a cette fois plié sous les coups de boutoir d'une équipe alsacienne qui a l'a dominée dans l'engagement dès les premières minutes, en s'imposant aux rebonds, et dans la réussité à trois points (12/23) pour faire l'écart (47-29 à la mi-temps) avec, outre Andersen,  Diot à la manoeuvre, et la vieille garde Campbell et Greer pour donner le bon tempo à la partie.

Le Mans s'est réveillé trop tard, sous la houlette du duo Wood (18 pts) et Duggins (17 pts), mais n'est pas parvenu à faire douter la SIG, ni à mettre suffisamment de rythme pour inverser la tendance.

Christian Grégoire