SLUC Nancy
Les Strasbourgeois ont parfaitement géré leur fin de match en renversant Nancy. | PHOTOPQR/L''EST REPUBLICAIN

Strasbourg s'offre un sursis

Publié le , modifié le

Strasbourg est allé cherché un 5e et dernier match décisif pour une place en finale en de ProA en s'imposant à Nancy (62-57) lundi lors du match 4 des demi-finales. Cette rencontre très défensive, où chaque équipe a eu ses séquences, est restée indécise jusque dans les dernières secondes, scellée sur une énorme série des Lorrains qui ont complètement renversé une situation qui paraissait compromise.

Nancy avait pourtant tous les ingrédients pour obtenir son billet dès ce 4e match, en menant encore de huit points à 3 minutes de la fin du match, après avoir livré une partie solide, tactiquement bien orchestrée, avec Falker (13 pts) et Pietrus (14 pts) à la manoeuvre. Mais comme souvent au basket, les choses ne sont pas figées jusqu'à ce que le coup de sifflet final ait retenti. Et les Strasbourgeois, mis en difficulté à l'entame du dernier quart-temps (48-42) ont alors décidé de lâcher totalement les chevaux, et ont mis un pressing énorme sur les Nancéiens. Avec Jérémy Lelouop (19 pts) et Thornton (15 pts), les Alsaciens sont totalement revenus dans la partie, et ont fait doute le SLUC au fur et à mesure que les dernières minutes s'écoulaient.   

Alors que le SLUC perdait complètement pied après avoir dominé l'essentiel du match, la SIG avait l'intelligence de ne pas se précipiter et de jouer parfaitement tous les coups à fond pour d'abord revenir au score puis pour prendre l'avantage en infligeant un 17-1 rédhibitoire dans les cinq dernières minutes. Strasbourg s'est sorti d'un bien mauvais pas alors que Nancy regrettera peut-être, mercredi en Alsace, d'avoir laissé passer sa chance.  

Christian Grégoire