Strasbourg basket
Les Strasbourgeois autour de leur coach Vincent Collet | Maxppp - Jean-Jacques Sentucq

Strasbourg sans trembler, Chalon craque sur la fin

Publié le , modifié le

Strasbourg et Chalon-sur-Saône, tous deux donnés favoris, ont connu des trajectoires diamétralement opposées, le premier dominant sans trembler Nancy (87-78) et le second craquant sur la fin contre Pau-Orthez (84-76), en ouverture de la 15e journée de ProA.

Tout avait pourtant bien commencé pour les deux équipes, qui terminaient le  premier quart-temps avec une confortable avance au tableau: dix points pour la  SIG (33-23), neuf pour l'Elan Chalon (23-14). Cette avance, Strasbourg a su la conserver, à défaut de parvenir à  l'accroître par la suite. Chalon-sur-Saône a bien cru pouvoir faire de même,  avant de s'effondrer dans un dernier quart-temps au score sans appel (30-13). Une contre-performance qui éclipse les 32 points inscrits par l'arrière  Jeremy Hazell, auteur également de quatre rebonds et d'une passe décisive.

Avec 19 points, 5 rebonds et une passe décisive, c'est Kyle Weens qui a été  l'homme en vue du derby de l'Est et le principal artisan de la victoire  strasbourgeoise sur Nancy, toujours diminué par l'absence de Florent Piétrus, blessé. Les acteurs de ce samedi abordent maintenant la trêve de fin d'année avec  des perspectives bien différentes. Eliminé sans gloire en Eurocoupe, Nancy (14e) n'a plus qu'un seul objectif:  "sauver" sa saison en championnat et mise sur le retour de Florent Piétrus en  janvier pour y parvenir. Ce 7e succès cette saison, obtenu qui plus est au forceps, fait du bien à  Pau-Orthez (10e). Son adversaire Chalon-sur-Saône (7e) pourra en revanche  regretter d'avoir plié bagages 15 minutes trop tôt. Strasbourg (5e), enfin, se rapproche du quatuor de tête, qui foulera les  parquets dimanche.

AFP