Strasbourg Cholet
. | MaxPPP - L'Alsace

Strasbourg manque encore le coche

Publié le , modifié le

Comme la semaine dernière, Strasbourg se voyait offrir une occasion en or de prendre seul les commandes de la Pro A, d'autant que le match de son rival Gravelines à Roanne a été reporté au 2 avril. Mais la SIG n'a pas profité de cette chance, en s'inclinant de façon inattendue dans sa salle devant Cholet (65-71), à cause notamment d'un quatrième quart-temps catastrophique.

Depuis le début de la saison les Alsaciens n'avaient perdu qu'une seule fois au Rhénus et ne semblaient pas avoir grand chose à craindre d'une équipe de Cholet assez laborieuse, qui restait sur quatre défaites en cinq matches. Pourtant, ils n'ont jamais pu vraiment faire le break, en ne comptant seulement que trois petits points d'avance à la pause avant de sombrer en fin de match. A l'image d'Alexis Ajinça (5 points, 11 rebonds), les Strasbourgeois ont été loin de leur niveau habituel. En face, Cholet a pu compter sur un cinq majeur très efficace, avec Marcus Goree (15 points, 8 rebonds), Derrick Obasohan (13 pts, 6 rds), Rudy Jomby (16 pts, 4 rds) et A.J. Slaughter (15 pts, 2 rds).

Limoges remporte la bataille de l'intérieur 

Dans l'autre rencontre avancée de cette 23e journée, avec pour enjeu le maintien, Limoges a obtenu un succès précieux à Poitiers (80-88 après prolongation). Le CSP dispose maintenant de trois victoires d'avance - plus le point-average particulier - sur Poitiers. A sept journées de la fin, cela devrait être suffisant pour permettre aux Limougeauds de se maintenir. A contrario, la situation des Poitevins s'aggrave. Grâce à leur adresse à trois points (41%) et un Lamine Kanté démoniaque (26 points), ils ont pourtant longtemps fait la course en tête.

Mais Limoges est resté dans le match, en imposant un gros défi physique, avec l'aide de ses intérieurs Jon Brockman (19 points, 6 rebonds) et Trent Plaisted (12 pts, 9 rbds). Les Limougeauds ont ensuite mieux géré les ballons importants dans la prolongation, avec un Nobel Boungou Colo décisif (19 pts).  Les Poitevins devraient se bagarrer jusqu'à la fin avec Boulazac et Nancy pour éviter la relégation. 

Christian Grégoire