Strasbourg, Sig, Louis Campbell, John Cox
Le Strasbourgeois Louis Campbell | MAXPPP

Strasbourg est invincible, Boulogne-sur-Mer trop léger

Publié le , modifié le

Strasbourg a préservé son invincibilité et conforté son fauteuil de leader en signant sa cinquième victoire au Havre lors de la 5e journée de ProA (72-59), tandis que Dijon a surclassé le Paris-Levallois (77-58). En bas de tableau, la situation ne s'arrange pas pour le promu Boulogne-sur-Mer, battu par Nanterre (84-70) et toujours à la recherche de son premier succès.

Les résultats de la 5e journée de ProA
L
e classement du championnat

Strasbourg, finaliste des deux dernières saisons, avait tout à  craindre de ce déplacement aux Dock Océanes face à une formation havraise qui, malgré son faible budget (le dernier de l'élite), avait infligé sa première défaite au champion en titre Limoges la semaine passée (85-79). Grâce au trio Campbell (15 pts), Traoré (19 pts), Howard (14 pts), la Sig a  rapidement imposé son rythme pour mener 39-31 à la pause. Au retour des  vestiaires, les hommes de Vincent Collet ont continué à maintenir leurs  adversaires hors de portée en s'appuyant sur une meilleure présence aux rebonds. L'ancien Strasbourgeois Ricardo Greer, l'un des artisans du succès contre  Limoges, n'a pas pesé bien lourd (5 pts) face à son ancien club, le seul encore  invaincu en Championnat de France.

Dijon, qui restait justement sur une défaite face à la Sig, a redressé la tête de belle manière en donnant une leçon à domicile au Paris-Levallois qui a  longtemps manqué d'adresse avant de se réveiller, trop tard, dans le dernier  quart. Il s'agit du troisième revers consécutif pour les Parisiens. Ça ne va pas mieux non plus pour le promu Boulogne-sur-Mer qui n'a toujours  pas gagné un seul match, enregistrant sa quatrième défaite à Nanterre (70-84). Convaincants pendants deux quarts-temps, les Nordistes ont ensuite baissé de  régime chez des Nanterriens portés par l'énergie d'un ancien Boulonnais, le  jeune pivot Mahamadou Jaiteh (18 pts).

Rouen, un autre promu, a subi le carton de la soirée (49-92) sur le parquet  de Gravelines, emmené par un Trey McKinney-Jones déchaîné. L'ailier américain  de 24 ans, arrivé dans le Nord l'été dernier, a inscrit 25 points, dont 21 en  première mi-temps, avec une insolente facilité derrière la ligne à trois points (5/8). Dans un duel plus équilibré, Chalon-sur-Saône a pris le meilleur à domicile  sur Nancy (81-64). A la rue lors des deux premiers quarts, les Lorrains ont  impulsé une remontée, stoppée par l'Elan dans le dernier acte.

AFP

Championnat de France de basket - Jeep Elite