La joie des Strasbourgeois
La joie des Strasbourgeois | PHOTOPQR/L'ALSACE

Strasbourg domine la première manche

Publié le , modifié le

Strasbourg a largement tenu son rôle de favori pour le titre de ProA en dominant largement Nanterre (89-55) mercredi lors du 1er match de la finale. L'équipe alsacienne a totalement dominé les débats, tant dans le collectif que dans le secteur individuel, avec beaucoup de réussite aux tirs, et une grosse défense qui a laissé les Nanterriens, maladroits dans leurs systèmes, incapables de trouver des solutions. Avec cet avantage la SIG A fait un premier pas vers le ttire. Deuxième manche vendredi.

Les hommes de Pascal Donnnadieu n'ont pas pu rééditer ce qu'ils ont fait lors des deux tours précédents face à Gravelines et Chalon, complètement éfouffés par une organisation strasbourgeoise beaucoup plus performante.

Déjà surclassée deux fois lors de la saison régulière, Nanterre  n'a jamais trouvé  de portes de srties face aux tours alsaciennes Alexis Ajinça (2,15 m) et Romain Duport  (2,16 m) et les 203 centimètres de Charles Jackson, recruté par la JSF pour la  finale, se sont révélés un peu courts. Cette fois-ci, l'enthousiasme et l'engagement n'ont pas suffi pour les banlieusards parisiens, qui ont perdu un nombre considérable de ballons, et n'ont que rarement su trouver la mire.
Avec plus de 60% de réussite aux tirs, la SIG a survolé la rencontre avec notamment Ricardo Greer (16 pts), Ajinça, Siggers et Shirna (14 points chacun).

Les Nanterriens sont totalement passés à côté, avec 35% seulement aux tirs et sa  gâchette habituelle Lighty, bloqué à 9 points. Seul Warren a surnagé (14 pts). Ils devront sérieusement revoir leur copie et tirer des enseignements de ce très lourd revers s'ils veulent exister lors du deuxième match et entretenir un espoir pour la suite de cette finale en cinq manches.

Christian Grégoire