Roanne vs Pau-Lacq-Orthez
Roanne pris à la gorge par Pau-Lacq-Orthez | PHOTOPQR/LE PROGRES

Roanne sombre à la maison

Publié le , modifié le

Bousculé par Pau-Lacq-Orthez, Roanne n'a pas relevé la tête. La Chorale s'est inclinée 85-69 face aux Béarnais en match décalé de la 10 journée de Pro A.

L'assassin silencieux est revenu sur les lieux du crime. Aaron Harper était la gâchette discrète mais efficace du célèbre trident de la Chorale de Roanne des années 2007-2008. Après un petit périple en Europe, l'Américain était de retour à la Halle Vacheresse sous le maillot de Pau. Comme à son habitude, il a transpercé les filets sans bruit. Les fracas étaient réservés aux Foréziens, spectateurs de leur match. Malgré un bon début (8-2), ils ont subi la fronde paloise sous la houlette de Harper et de David Denave. L'ailier natif de Saint-Etienne, qui venait d'apprendre sa sélection pour le All Star Game dans les vestiaires, donnait le tempo avec ses 13 pts inscrits en première mi-temps. Il profitait de l'incroyable absence de pression défensive des Roannais.

Roanne déchante

Les Choraliens avait oublié tous les fondamentaux de Pavicevic. Pau se goinfrait sur les rebonds offensifs (12 au total) et croquait dans les stats de Roanne, meilleure défense de Pro A avant ce match (67,1 pts encaissés en moyenne). Tout a volé en éclat en quatre minutes sur un 14-0 au milieu du 2e quart-temps (35-46). Le 25-6 à l'évaluation dans ces dix minutes valait toutes les explications. Après la pause, Roanne mettait plus d'intensité mais ça ne provoquait aucune réaction sur le terrain comme dans les travées de Vacheresse. Harper plantait un 3 pts d'entrée qui plombait les Foréziens. Et comme Reid donnait faute sur faute, la Chorale ne pouvait pas s'en sortir. Seuls Lyons (17 pts) et Amagou (15 pts) tenaient leur rang. Du côté de la jeunesse Palois, les sourires étaient grands. Pau ne va plus regarder vers le bas mais vers le haut.