ProA : Strasbourg prend les rênes, Nanterre sur le podium

ProA : Strasbourg prend les rênes, Nanterre sur le podium

Publié le , modifié le

Strasbourg a pris provisoirement les rênes de la ProA de basket, en l'emportant sur son parquet (76-63) face à Bourg-en-Bresse, samedi lors de la 11e journée, tandis que Nanterre monte sur la 3e marche du podium grâce à sa victoire à Dijon (100-105 a.p.).

A la lutte avec Limoges au sommet de la ProA, Strasbourg a affirmé son statut de co-leader face à l'avant-dernier Bourg-en-Bresse, pour prendre provisoirement ses distances avec son rival limougeaud, qui reçoit mardi une  coriace équipe de Châlon-sur-Saône. Grâce notamment à son homme en forme Ali Traoré, meilleur marqueur de la  soirée avec 14 points, la SIG confirme devant son public le succès convaincant  face à Nancy lundi (82-72) pour enregistrer sa 5e victoire de rang, la 11e de  la saison.

Succès important pour Nanterre

Après le faux-pas de Gravelines vendredi face au Havre (69-78), Nanterre  avait l'occasion de s'emparer seul de la troisième marche du podium. Les hommes de Pascal Donnadieu n'ont pas manqué cette opportunité. Avec une prestation XXL de Jamal Shuler (29 points, 7 rebonds, 7 passes décisives), Nanterre est allé chercher en prolongation un succès précieux sur  le parquet de Dijon, pourtant cinquième avant la rencontre. Grâce à son 4e  succès à l'extérieur cette saison, la JSF s'impose comme l'un des principaux  outsiders du championnat derrière le duo CSP-SIG. Porté par un très bon Lionel Chalmers (22 pts, 3 rds, 4 passes décisives),  Chalon-Reims a réalisé l'autre succès à l'extérieur de la soirée en s'imposant  sur le parquet de Cholet (77-80), son 3e de la saison hors de ses bases.

En ouverture de la journée vendredi, le Paris-Levallois s'est relancé dans  la course à la Leaders Cup, qui réunira en février les huit meilleures équipes  à l'issue de la phase aller, après sa victoire (74-65) face au Mans. Les  Parisiens, emmenés par un Blake Schilb complètement retrouvé (16 pts, 8 rds, 4  pds), reviennent à la hauteur des Manceaux, avec 5 victoires pour 6 défaites. Pau-Orthez, de son côté, a atomisé la lanterne rouge Boulogne-sur-Mer  (90-59), dont la situation devient franchement préoccupante avec une seul  petite victoire.

AFP