ProA Limoges Jean-Marc Dupraz
Jean-Marc Dupraz, l'entraineur de Limoges | AFP - Alexei Fillipov

ProA: Pau-Orthez étouffe le CSP Limoges

Publié le , modifié le

Pris à la gorge d’entrée, le leader du championnat a été logiquement battu (79-69) sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez lors du dernier match de la 15e journée de Pro A. Dominateurs au rebond, bluffant d’adresse, les Béarnais ont laminé Limoges qui n’a jamais pu recoller à moins de dix points au score. Il s'agit de la troisième défaite de Limoges cette saison.

Devant près de 8000 spectateurs enthousiastes, les Palois ont signé leur troisième succès consécutif. Ils peuvent encore viser la qualification en Leaders Cup tandis que le CSP voit revenir à hauteur Strasbourg et Nanterre, nouveau leader au point average.

Pau assomme Limoges

Les Palois ont passé un 12-2 d’entrée à leurs rivaux historiques (2-2 puis 10-0) grâce notamment à deux tirs primés signés Marko Simonovic, avant que le CSP ne réagisse un peu sous l’impulsion de Leo Westermann, le seul à surnager en de début de rencontre chez les Verts. Mais la défense locale et les contre-attaques inspirées ont fait la différence dans ce premier quart-temps avec au passage un dunk de Antywane Robinson qui a fait se lever le Palais des Sports (18-8 puis 22-8 et finalement 24-8 avec un nouveau 10-0). Avec 22% de réussite et 5 balles perdues, Limoges venait de rater –totalement- son entame de match chez l’ennemi héréditaire.

Le CSP méconnaissable

Dès le début du deuxième acte, l’Elan Béarnais remettait le couvert avec une agressivité qui empêchait les Limougeauds de rivaliser. Driss réussissait une interception sur Westermann et concluait avec un nouveau panier pour donner 22 points d’avance aux siens. Pau menait même 35-9 après quasiment 15 minutes de jeu pour la plus grande joie des supporters locaux, aux anges. Jamar Smith mettait fin à l’indigence offensive des visiteurs avec un panier à trois points qui ramenait le CSP à 22 points. Malgré la réussite insolente de Simonovic (4/7 à trois points), Limoges revenait à -19 à la pause (43-24) à la faveur d’une fin de quart-temps plus sérieuse.

Simonovic le sniper

Limoges revenait à -14 d’entrée de troisième quart-temps avec de belles séquences, faisant passer un (léger) frisson dans les tribunes, mais Pau réagissait aussitôt pour redonner de l’ampleur au score (51-34) juste avant un panier primé signé Adrien Moerman qui refusait d’abdiquer. L’écart se stabilisait autours de 15 points car chaque fois que le CSP semblait pouvoir revenir à -12, l’Elan repartait de plus belle. David Denave redonnait même plus de 20 points d’avance aux siens (63-42) juste avant la fin du troisième quart-temps (63-43 après 30 minutes).

Anéantis, les Limougeauds restaient à 20 points et plus dans l’ultime quart-temps. L’adresse de Simonovic (25 points) et de Robinson (10 points) avait étouffé le rival des grandes années, impuissant malgré Curry (10 points), Smith (17 pts), Westermann (17 pts) et Moerman (10 pts), combatifs mais en dedans par rapport à leurs possibilités. En fin de rencontre, le CSP réduisait clairement l'écart sans parvenir à revenir à moins de dix points. Pau avait tué le suspense depuis très longtemps.

Grégory Jouin @GregoryJouin