ProA - 9e journée - Coup d'arrêt pour le Mans

Publié le , modifié le

Le Mans, qui restait sur cinq victoires consécutives, a chuté à domicile contre Orléans (65-69) et perdu une occasion de prendre seul la deuxième place de la ProA de basket, samedi lors de la 9e journée.

Les Sarthois n'imiteront donc pas le leader Villeurbanne, vainqueur de son sixième match consécutif vendredi sur son parquet contre Rouen (77-66). Privé de leur ailier international français Mickaël Gelabale, les Manceaux tenaient encore la victoire à moins de quatre minutes de la fin. Mais ce dernier quart-temps, où l'intérieur orléanais Marcellus Sommerville (25 pts, 6 rebonds) s'est déchaîné, leur a été fatal. Le club dirigé par Pierre Vincent s'offre ainsi un autre joli coup, deux semaines après avoir fait chuter le vice-champion de France Strasbourg (69-63).

Comme l'OLB, Nanterre a signé une deuxième victoire d'affilée en venant à bout d'Antibes (74-71), la bonne surprise de ce début de saison, qui lui a toutefois donné des sueurs froides dans le dernier quart-temps. Pour Le Havre, cela ne va toujours pas mieux. Le club normand, quart-de-finaliste la saison passée, a concédé une huitième défaite en autant de rencontres en chutant sur le parquet de Châlons-Reims (84-87). Bon dernier, le STB a longtemps cru pouvoir enfin débloquer son compteur.

Mais son jeu s'est délité dans un dernier quart-temps rédhibitoire (20-30). Nancy ne va guère mieux. Après s'être offert le scalp de Limoges, les partenaires de Florent Piétrus (6 pts, 9 rbds) ont rechuté à domicile contre Monaco (80-81). Avec une seul victoire, le Sluc est toujours relégable. Après deux défaites de rang, Dijon a en revanche relevé la tête en s'imposant à Pau (69-66) grâce à un bon match de CJ Williams (20 pts, 3 rbds, 3 pds).