Châlons-Reims contre Limoges: le match a été serré
. | PHOTOPQR/L'UNION DE REIMS/Christian LANTENOIS

Pro A: Châlons-Reims fait tomber Limoges

Publié le , modifié le

Le promu Châlons-Reims a fait tomber Limoges après prolongation (103-92), ce mardi en clôture de la 12e journée de ProA, infligeant au champion de France en titre sa deuxième défaite de la saison en championnat. Ce revers empêche les Limougeauds de revenir à hauteur de Strasbourg, vainqueur à Châlon-sur-Saône (56-52) dimanche, en tête de la ProA.

Il  intervient quatre jours après leur désillusion européenne, avec l'élimination  en Euroligue vendredi à la suite de la défaite contre l'Alba Berlin (71-65)  dans leur salle, et met fin à une série de sept victoires en championnat. Châlons-Reims occupe lui le 14e rang. 

Porté par un Nobel Boungou Colo étincelant, auteur de 13 points rien que  dans le premier quart-temps pour 100% de réussite (25 points au total), Limoges  semblait pourtant engagé sur les bons rails (22-15). Mais Châlons-Reims,  bousculé d'entrée de match et pénalisé par de multiples ballons perdus,  parvenait à se maintenir à flot (22-22) grâce à son adresse à trois points (5/6  dans le premier quart). Les Limougeauds creusaient à nouveau l'écart dans le deuxième quart en  infligeant un 9-0 aux Marnais (31-25), sans toutefois réussir à les distancer  définitivement (42-37). 

Et le CSP a craqué

Au point qu'après la pause, Châlons, au bout d'une série de 9 points à 2,  égalisait (57-57, 27e) grâce à un dunk de Mark Payne, auteur au total de 21  points, 6 rebonds et 7 passes décisives. Et passait même brièvement devant,  après un panier primé de Tasmin Mitchell (18 pts, 6 rbs, 4 pds). Limoges, peut-être fatigué par la répétition des matches, reprenait  toutefois les commandes en fin de troisième quart (65-62). 

Si Châlons restait menaçant à l'entame du dernier quart, sa maladresse à  trois points (0/8) lui coûtait cher... jusqu'aux dix dernières secondes. Mené  de cinq points (83-78), le promu égalisait à deux secondes de la sonnerie,  grâce à Payne, et à un tir à trois points de Mitchell après une interception  signée Rémi Lesca aux dépens d'Adrien Moerman. Les Marnais obtenaient la prolongation sur le fil et ne laissaient plus  aucune chance aux Limougeauds, sonnés par ce retournement de situation. Ils  s'offraient finalement un succès retentissant (103-92), leur cinquième de la  saison pour sept défaites, le deuxième seulement sur leur parquet.

AFP