Place aux playoffs de Pro A

Place aux playoffs de Pro A

Publié le , modifié le

Les choses sérieuses commencent en Pro A avec le début des playoffs lundi. N.1 de la saison régulière, Strasbourg ouvrira le bal des quarts de finale contre Chalon-sur-Saône à 20h00. Pour son retour en playoffs, Limoges recevra Villeurbanne à 20h50. Mardi, Le Mans - Dijon et Nancy - Paris-Levallois seront à l'affiche.

. Strasbourg (1) - Chalon-sur-Saône (8)
Strasbourg a poussé un ouf de soulagement en voyant Nanterre échouer aux portes des playoffs. L'an passé, la SIG avait été la dernière victoire de la JSF en finale du championnat. Premier de la saison régulière, Strabourg entend cette fois profiter de son avantage pour aller au bout de l'aventure. Après les départs d'Alexis  Ajinça et de Ricardo Greer, l'équipe alsacienne a su se renouveler pour  réaliser une fin de saison en boulet de canon à l'image de son meneur-arrière Antoine Diot, élu meilleur joueur français de la ProA. Ce quart ne sera pas à prendre à la légère car Chalon a des arguments de son côté avec le pivot suisse Clint Capela et l'arrière américain AJ  Slaughter, deuxième meilleur marqueur de l'élite. "C'est une équipe très physique, ce qui est un peu notre défaut. Il faudra être capable d'imposer notre rythme", estime Diot qui avait  pris l'eau avec ses partenaires en janvier au Colisée (71-93).

. Limoges (2) - Lyon-Villeurbanne (7)
9 titres pour le CSP Limoges et 17, un record, pour l'ASVEL, cette affiche sent bon le vintage. Sevré de playoffs depuis le dernier titre en 2000, Beaublanc est bouillant à l'idée de revivre une épopée victorieuse pour son CSP Limoges. Deux après son retour dans l'élite, le CSP a, avec un nouveau  coach, Jean-Marc Dupraz et un effectif renouvelé à environ 70%, décroché la  deuxième place de la première phase malgré des résultats en dents de scie.  L'Asvel lui a arraché le dernier billet pour les play-offs lors de l'ultime  journée grâce au talent de son arrière tricolore Edwin Jackson, meilleur marqueur de la saison. Les Limougeauds ont perdu leurs duels face aux  Rhodaniens cette saison, mais de peu à chaque fois. "Le match chez nous, on l'a  gagné difficilement (90-85). Le retour à Villeurbanne s'est joué dans les  dernières secondes sur la ligne des lancers francs (73-70). Et il n'y a eu que  trois victoires d'écart entre nous et eux au classement, donc cela reste très serré", fait valoir Dupraz.

. Le Mans (3) - Dijon (6)
Qu'on ne s'y trompe pas. Si Le Mans, vainqueur de la Leaders Cup, apparaît dans la peau du favori, Dijon est peut-être l'épouvantail des playoffs. L'Elan est la seule équipe de ProA a avoir remporté tous ses matches à domicile et profitera de cet avantage psychologique pour mettre la pression sur le MSB mardi à Antarès. Le Mans peut aussi se rassurer en se disant que les Dijonnais n'ont gagné que trois fois à l'extérieur cette saison. Son dernier succès  loin de ses terres remonte au 14 décembre, au Havre (59-55). C'est dire l'ampleur de la tâche qui attend les hommes de Jean-Louis Borg, désigné  meilleur entraîneur de la ProA. "L'équipe du Mans peut être sous pression sur  le premier match à domicile (mardi). Elle sait qu'elle ne devra pas se louper car nous sommes capables de grandes performances chez nous. On va donc jouer notre carte à fond sur ce premier match", analyse le coach bourguignon.

. Nancy (4) - Paris-Levallois (5)
Malgré un début de saison très mal embarqué, Nancy est parvenu à se hisser à la 4e place de la saison régulière. Menacé de relégation en 2012-2013, le SLUC doit sa résurrection à son nouveau coach Alain Weisz. Technicien de valeur, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France s'est appuyé sur le champion d'Europe français Florent Pietrus et l'intérieur Randal Falker, élu meilleur joueur étranger de la ProA, pour revenir dans le coup. En face, le PL aussi a changé de staff en début de saison. Sous la direction de Gregor Beugnot, le  Paris-Levallois a lui aussi fait mieux que la saison passée où il avait raté le  wagon des play-offs malgré un recrutement de qualité. Entre ces deux équipes  très athlétiques, la bataille s'annonce âpre. Lors des deux précédents duels, chaque club a remporté son match à domicile.

Programme des playoffs

Lundi 12 (aller)
(20h00) Strasbourg - Chalon-sur-Saône
(20h50) Limoges - Villeurbanne
   
Mardi 13 (aller)
(20h00) Le Mans - Dijon
(20h45) Nancy - Paris-Levallois
   
Mercredi 14 (retour)
(20h50) Chalon-sur-Saône - Strasbourg
Villeurbanne - Limoges
   
Jeudi 15  (retour)
(19h00) Dijon - Le Mans
(20h00) Paris-Levallois - Nancy
   
En cas d'égalité, matches d'appui vendredi 16 (20h00)
Strasbourg - Chalon-sur-Saône
Nancy - Paris-Levallois
Limoges - Villeurbanne
Le Mans - Dijon

Xavier Richard @littletwitman