Greg Beugnot
Greg Beugnot entouré des joueurs de Paris-Levallois | AFP - Jean-François Monier

Paris-Levallois refait surface

Publié le , modifié le

Le Paris-Levallois a enfin ouvert son compteur après trois défaites de suite en l'emportant à Chalon-sur-Saône (75-65), et Orléans a préservé son invincibilité, devant Pau-Orthez (81-62), samedi lors de la 4e journée de la ProA.

Le PL va pouvoir souffler. Cette première victoire est on ne peut mieux  venue pour couper cette mauvaise série et rendre un peu le sourire aux  Parisiens, guettés par l'enlisement après la blessure à un pied du pivot  américain Sean May. Les joueurs de Gregor Beugnot, l'ancien entraîneur de Chalon avec lequel il  avait réussi le triplé (Championnat, Coupe de France, Semaine des As) en 2012,  avant de signer cet été à Paris, ont réussi leur match le plus accompli de la  saison. Elton Brown, le remplaçant de May, s'est montré assez convaincant pour ses  débuts (10 points, 5 rebonds). Et l'intérieur américano-nigérian Aloysisus  Anagonye l'a fort bien secondé (18 pts, 7 rds). Les Chalonnais, eux, ont été relativement maladroits et ont perdu trop de  ballons pour rivaliser avec les Parisiens. Ils rechutent après leur victoire de  la semaine passée face au Mans (89-77).

Orléans sur sa lancée

Orléans est l'une des bonnes surprises de ce début de saison. Les joueurs  de Philippe Hervé sont les seuls encore invaincus avec Nanterre, qui accueille  dimanche Villeurbanne, et Cholet, qui se déplace lundi à Strasbourg.Les Orléanais ont d'abord eu un peu de mal à se mettre en route (15-28,  10e). Mais une fois que la machine a été lancée, le promu palois s'est montré  incapable de se mettre en travers de son chemin.

Limoges a aussi fait forte impression au Havre (74-47). Le CSP s'est  concentré sur sa défense, un peu trop poreuse depuis le début du Championnat,  et les Normands en ont fait les frais. Les Limougeauds ont été une nouvelle fois très adroits à trois points (10  sur 19), et Adrien Moerman a été le leader attendu avec 17 points et 9 rebonds. Après avoir bien débuté la saison, Le Mans a concédé un deuxième revers  consécutif, à Dijon (47-63). DaShaun Wood a été le seul Manceau à passer la  barre des dix points (11), mais le meneur américain n'a pas eu son influence  habituelle (2 passes décisives). Côté dijonnais, Andre Harris a confirmé son excellent début de saison, en  compilant 22 points et 3 rebonds. Pour Gravelines, l'un des grands candidats au titre, l'horizon s'assombrit.  Le BCM a subi une troisième défaite d'affilée, à Nancy (64-76). Les Nordistes n'ont plus la même étanchéité défensive que ces dernières  années et Yakhouba Diawara (6 points) n'a pas encore l'impact espéré.

AFP