Clark Nanterre Paris-Levallois
Keydren Clark n'a pas pesé comme voulu contre Paris-Levallois. | JEAN MARIE HERVIO / DPPI MEDIA

Paris-Levallois enlève la première manche du derby à Nanterre

Publié le , modifié le

La première confrontation entre les deux rivaux franciliens a tourné à l'avantage de Paris-Levallois, victorieux à Nanterre (71-60) lundi pour le compte de la 2e journée de ProA. Partie sur des bases élevées, la rencontre est devenue ensuite plus poussive et plus hachée. Plus adroits, et profitant des fautes des joueurs de la JSF, les Parisiens se sont détachés dans le dernier quart-temps.

Annoncé comme encore une fois très chaud, le derby a tenu toutes ses promesses, en matière d'intensité et d'agressivité. L'adrénaline a pris le pas sur la lucidité, et les Nanterriens se sont mis à déjouer, alors qu'ils ont longtemps été dans le match. Les Parisiens s'en sont beaucoup mieux sortis dans cette ambiance tendue. Leurs bras n'ont pas tremblé aux tirs (près de 58% de réussite, contre 38 à Nanterre), à l'image de Ford étincelant (29 pts), et ils ont surtout pris la mesure de leurs adversaires aux rebonds (41 contre 29).

La JSF était plutôt bien rentrée dans la partie, avec Riley et Jaiteh, répondant à Ford et Green. Mais les scoreurs de Nanterre se sont ensuite éteints, maladroits sous les panneaux, et débordés dans le jeu extérieur. Les joueurs du PL ne parvenaient pourtant pas à prendre le large à cause de trop nombreux ballons perdus. Après avoir fait un premier break, ils se faisaient rejoindre à l'issue du troisième quart-temps. Le quatrième allait pourtant tourner largement en leur faveur, puisqu'ils profitaient des nombreuses fautes de la JSF qui leur permettaient de faire la différence aux lancers-francs (15 contre 5). Paris-Levallois se détachait et allait chercher sa deuxième victoire d'affilée. 

Christian Grégoire