Albicy Paris-Levallois Tchicamboud Chalon
Andrew Albicy (Paris-Levallois) défend sur Steed Tchicamboud (Chalon) | FRANCOIS GUILLOT / AFP

Paris-Levallois brise l'Elan

Publié le , modifié le

Paris-Levallois est le dernier qualifié pour les demi-finales de la Leaders Cup à Disneyland Paris. Les Franciliens ont fait chuter le tenant du titre Chalon 79-75 dans un match intense. Sean May (22 pts) pour le PL et Williams (20 pts) pour l'Elan se sont rendus coup pour coup mais ce sont bien les locaux qui ont attrapé la queue du Mickey. Ils ont gagné un tour gratuit.

L’affiche était alléchante et elle a tenu ses promesses. Le PL réalisait un excellent début de match avec une défense en homme à homme très agressive. Chalon était tout chamboulé et sans solution. Paris trouvait lui son salut dans l’alternance. Et comme souvent, le duo May – Williams était à la baguette. 18-8, le premier break du match était fait ! Ça défilait même très vite avec un Diot qui donnait le tempo et un Cox en finisseur (24-10, 12e). Greg Beugnot arrêtait l’hémorragie par un temps-mort et Schilb par sa réussite. Le MVP 2012 de Pro A était le principal artisan d’un 11-0 (24-21, 15e).

Pendant que Tchicamboud se blessait à la cheville et filait directement aux vestiaires (16e), Paris-Levallois en profitait de suite pour refaire un écart (34-25). Rien de définitif car Shelden Williams avait trouvé la bonne carbutation côté Elan. Si la partie ne repartait pas sur les mêmes bases après la mi-temps, les débats restaient équilibrés, donnant lieu à de belles empoignades. Après une technique infligée à Beugnot, Chalon començait à prendre l’ascendant. Les champions en titre recollaient à 54-52 avant de passer devant sur un tir primé d’Evtimov (56-57, 32e).

On assistait à un dernier quart-temps de feu. Ça arrosait de partout et de chaque côté. Entre May et Schilb, c’était même un concours de passe décisive qui s’engageait. Le PL détenait la clé avec sa défense très mobile. L’investissement francilien finissait par user les gâchettes chalonnaises. May se chargeait de porter l’estocade. Avec 22 pts, le pivot US creusait les sillons d’une belle victoire face au tenant du titre (71-64, 38e). Deux mauvaises gestions de balles redonnaient un peu d’espoir à l’Elan (72-70, 40e) mais May finissait son travail à la perfection pour un lay-up décisif. Paris tenait bon avec les lancers d'Albicy et Diot.

"On est restés sereins et on a fait les bons systèmes pour marquer les points, analysait Andrew Albicy. On est passé rapidement devant et on a contrôlé jusqu’à la fin. Ils ont rien lâché jusqu’au bout mais on a fait un match très solide. On avait à cœur de se battre pour gagner ce trophée et c’est bien parti. Maintenant, il reste deux gros matches et c’est tellement homogène." Au prochain tour, c'est Strasbourg et ses neuf succès consécutifs qui s'avancent. Encore un choc pour le PL.

Résultats des quarts de finale de la Leaders Cup

Le Mans - Roanne 60-43
Villeurbanne - Gravelines 69-78
Strasbourg - Orléans 87-71
Paris-Levallois - Chalon-sur-Saône 79-75

Xavier Richard @littletwitman

Championnat de France de basket - Jeep Elite