Nanterre rejoint Strasbourg, l'ASVEL n'y arrive pas

Nanterre rejoint Strasbourg, l'ASVEL n'y arrive pas

Publié le , modifié le

Nanterre est revenu à la hauteur de Strasbourg en tête de la ProA en s'imposant (83-80) sur le parquet de Châlons-Reims lundi pour le compte de la 16e journée. Strasbourg (largement vainqueur la veille à Boulogne/Mer 93-70) et Nanterre comptent une victoire d'avance sur Limoges dont le match contre Cholet a été reporté au 10 janvier. Dans la course à la Leader's Cup, l'ASVEL s'est compliqué la tâche en s'inclinant devant son public (65-54) face au Havre. Le Mans en revanche a pris une option en l'emportant à Chalon/Saône (88-73) .

Complètement en panne offensivement (un sur dix-neuf à 3 points), l'ASVEL n'a rien pu faire. Malgré un quatuor (Andersen, Sy 11 pts, Lighty) et Nivins 10 pts)  qui a essayé de garder la tête hors de l'eau, les Villeurbannais ont une nouvelle fois subi, face à des Havrais qui ont pris confiance, à l'image de Ricardo Greer (19 pts) pour signer leur premier succès en terre rhôdanienne  depuis dix ans.   

Malgré un gros effectif et un budget important, Villeurbanne n'arrive pas à se hisser à la hauteur de son potentiel et sa qualification en Leader's Cup est loin d'être acquise. Son revers fait en revanche le bonheur du Mans qui a obtenu une victoire probante à Chalon. Diminués, les Chalonnais ont perdu le fil du match, dominés collectivement par des une équipe mancelle dans laquelle Charles Kahudi (13 pts), Michal Ignersky (14 pts) et surtout Rodrigue Beaubois (30 pts, 7 passes décisives)) ont survolé les débats.       

Le Mans en profite

Alors qu'il ne reste qu'une journée à disputer, les jeux restent donc très ouverts, avec six équipes candidates pour quatre places restantes. En effet, si Strasbourg, Limoges, Nanterre et Dijon sont assurés de participer à l'épreuve en février prochain, derrière rien n'est encore vraiment fait. Même si Le Mans a donc fait un pas vers la qualification, alors que Chalon en est écarté. Dans les autres matches de la soirée, la confrontation directe entre Rouen et Nancy, deux prétendants également à la Leader's Cup a tourné à l'avantage des Lorrains qui l'ont emporté sur le fil (67-66) et sont en bonne position. Gravelines a laissé passer sa chance de décrocher tout de suite son billet en s'inclinant à Dijon (68-62). Ce qui laisse une ouverture possible pour Le Havre. 

Nanterre sur sa lancée

Si le match a été compliqué pour Nanterre, opposé à une rugueuse et accrocheuse équipe de Châlons-Reims, les hommes de Donnadieu, sont parvenus à faire valoir leur expérience et encore une fois leur détermination pour faire la différence dans le dernier quart-temps; ils ont mis alors en route leur rouleau compresseur symbolisé par son trio infernal Riley-Weems-Shuler  auteur à lui seul de 46 points. C'est le 7e succès d'affilée pour Nanterre qui confirme sa forme actuelle.
Le Paris-Levallois s'est rassuré pour la suite du championnat en gagnant (88-68) à Orléans, avec 23 points de Ford et 22 de Schilb , et  Pau-Orthez a capitalisé sur son récent succès de prestige remporté contre Limoges en s'imposant cette fois (77-64) face à Bourg-en-Bresse, toujours relégable.

Christian Grégoire