Limoges - Pau-Orthez
Leo Westermann face à la défense paloise | MAXPPP - PQR - POPULAIRE DU CENTRE - PASCAL LACHENAUD

Limoges use Pau-Orthez à Beaublanc

Publié le , modifié le

Limoges a remporté le classique du basket français en s'imposant sur son parquet devant Pau-Orthez (96-89), qui lui a offert une superbe résistance, lors de la 29e journée de la ProA. Cette victoire, la première du nouvel entraîneur limougeaud Philippe Hervé devant son public, permet à Limoges de consolider sa troisième place, à cinq longueurs du leader Strasbourg. Le CSP a pris sa revanche sur Pau-Orthez, qui avait gagné les deux dernières confrontations entre ces deux bastions du basket hexagonal et l'avait emporté la saison passée à Beaublanc.

Mais tout n'a pas été facile pour le champion de France. Transcendés, les  Palois se sont battus jusqu'à la dernière seconde, faisant oublier qu'ils  restaient avant ce match à huit défaites sur les neuf derniers matches. Le match a été extrêmement spectaculaire. Limoges a d'abord fait admirer un  jeu d'attaque déjà très fluide (34-25, 15e), avec un excellent Nobel Boungou  Colo (23 points) et un Léo Westermann très à l'aise à la mène dans les nouveaux  systèmes de Philippe Hervé (12 pts, 3 passes décisives).  

Mais la tendance s'est un peu inversée en seconde période. Le jeu des  Limougeauds est devenu un peu plus brouillon en attaque et leur défense s'est  effritée. Surtout, Pau-Orthez, qui n'est plus concerné ni par les play-offs ni a  priori par la relégation, et n'a donc plus rien à perdre, a commencé à prendre  feu à trois points. Marko Simonovic (31 pts, 3 rds) et Antywane Robinson (22 pts à 6 sur 8 à  trois points, 10 rds, 4 pds) ont enchaîné les tirs primés, ramenant plusieurs  fois Pau-Orthez sur les talons du CSP (67-67, 32e). Mais à chaque rapproché palois, Limoges a trouvé la réponse, d'abord avec  son nouveau meneur américain "Pooh" Jeter (10 pts, 3 rds, 4 pds), puis avec  Adrien Moerman (14 pts, 6 rds), auteur de deux tirs primés décisifs dans les  trois dernières minutes.

AFP