CSP Limoges
Le CSP Limoges autour de l'entraîneur Dupraz | PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

Limoges s'offre Nanterre à Beaublanc

Publié le , modifié le

Le CSP Limoges a surclassé Nanterre, champion de France en titre, à l'occasion de la 8e journée de Pro A (87-71). Les Limougeauds ont réalisé une prestation de haute volée pour prendre le dessus. De son côté, la JSF s'est essouflée après une excellente première période.

Et si la JSF Nanterre commençait à s'essouffler. Lors de leurs deux dernières sorties en ProA, les champions de France en titre s'étaient inclinés sur le fil face au Mans (67-69) avant d'attendre les derniers instants pour faire entendre raison à Orléans (69-71). Soit deux équipes du haut de tableau. Opposés à Limoges, les hommes de Pascal Donnadieu ont une fois encore peiné, prenant la marée au cours d'une deuxième période difficile. Avant de couler, le club des Hauts de Seine avait offert une première mi-temps de haut niveau, bien aidé par un CSP Limoges tout aussi bien luné. Les deux équipes ouvraient les vannes et les filets de Beaublanc n'en finissaient plus de trembler (57% et 59% de réussite aux tirs pour les deux équipes en 1ère période).

Première mi-temps superbe

A ce petit jeu, Alex Acker (18 pts) et JR Reynolds (11 pts) d'un côté, Trent Meacham (10 pts) et DeShaun Thomas (9 pts) de l'autre se répondaient longue distance. Les deux formations affichent 6/8 pour les locaux et 8/12 pour les visiteurs derrière la ligne à trois points. Sous le cercle, les intérieurs livrent également bataille. Un Adrien Moerman retrouvé (12 pts) accompagné de Jake Edwards (13 pts) met à mal la peinture francilienne pendant que Johan Passave-Ducteil (12 pts) et DeShaun Thomas (9 pts) leur rendent la pareille. A la pause, les protégés de Jean-Marc Dupraz vire avec un léger avantage de 3 points (50-47). Malgré les mises en garde de son entraîneur, Nanterre est méconaissable au retour des vestiaires, à l'image de Jaiteh qui égare deux ballons. Limoges se régale des pertes de balles de son adversaire pour creuser l'écart en contre-attaque, comme lorsque Acker envoie Moerman au dunk d'une passe aveugle superbe. La JSF coule corps et biens (69-56, 30e) et le CSP ne relâche pas son étreinte. "L'entame du 3e quart-temps a été fatale. On a perdu tous les duels et en combativité, a reconnu Passave-Ducteil au micro de Sport + à l'issue de la rencontre. On a pas de quoi être déçus, on n'a rien produit ce soir..."

Nanterre menacé par Limoges au classement

Symbole de ce rapport de force, un tir de Marc Judith roule autour du cercle avant de sortir. Taurean Green s'empare du ballon et s'arrête en périphérie pour planter un maître shoot sur la tête de son défenseur (72-56). L'ancien Gator, champion universitaire avec Joakim Noah à l'université de Florida, est en feu (17 pts, 5 pd, 4 rbds à 3/3 à 3 points). Dans le camp d'en face, le club engagé cette saison en Euroligue disparait. Dans le second acte, les Nanterriens n'ont marqué que 24 points à 27% aux tirs. Trop peu pour espérer rivaliser avec des Limousins portés par un Beaublanc en fusion. Ce soir, les hommes verts étaient vraiment tout petits. Il ne faudrait pas que ça dure s'ils ne veulent pas perdre leur place de leader sur laquelle lorgne le... CSP Limoges.

Jerome Carrere