Adrien Moerman
Adrien Moerman et le CSP sont au rendez-vous | EMMANUEL LELAIDIER/MAXPPP

Limoges s’éclate, Orléans et Le Mans se rassurent

Publié le , modifié le

Face au convaincant promu rouennais, le Limoges CSP n’a pas tremblé (92-62) et prend déjà, avec Strasbourg, les commandes du Championnat. Respectivement opposés à Boulogne-sur-Mer et au Havre, Orléans et Le Mans ont eux décroché leur premier succès de la saison.

Comme la SIG, le CSP n’a pas pris de retard à l’allumage. Pour lancer leur saison, marquée par le grand retour du club en Euroligue (la semaine prochaine face au Maccabi Tel Aviv, tenant du titre), les hommes en vert ont décroché ce samedi leur troisième victoire en autant de matches de Championnat. Face à eux se présentait pourtant le SPO Rouen, en pleine forme puisqu'il avait remporté ses deux premiers défis de la saison.

Mais dans le chaudron limougeaud, les champions de France en titre se sont montrés intraitables face au promu, qui a complètement lâché prise dans le troisième quart-temps. Dans le sillage d’un très bon Pape-Philippe Amagou (18 points à 6/7 aux tirs), Adrien Moerman (15 points, 11 rebonds) et Ramel Curry (11 points dont 3/3 longue distance) ont suivi l’exemple, offrant au public de Beaublanc un très large succès qui permet au CSP de conforter sa place au sommet du classement de Pro A.  

Le Mans passe un 14-0 en prolongation!

Dans le bas de tableau, Orléans et Le Mans peuvent eux souffler un bon coup. Si les premiers ont assez facilement disposé de Boulogne-sur-Mer (92-86), les seconds ont eu besoin d’une -énorme- prolongation (14-0!) pour venir à bout du Havre (70-56), qui encaisse là le premier revers de sa saison.

Portés par Sergii Gladyr (17 points), les Nancéiens ont eux battu Châlons-Reims à l’extérieur (69-76), tandis que Dijon a surclassé l’ASVEL (86-71) grâce à Antoine Mendy, Andre Harris et Erving Walker qui ont tous les trois scoré 18 points.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer