Limoges se donne de l'air

Limoges se donne de l'air

Publié le , modifié le

Limoges a réenclenché la marche avant en battant laborieusement Châlon-Reims (77-65) à domicile, mardi en clôture de la 23e journée de la ProA de basket.

Cette victoire obtenue grâce au trident Smith-Moerman-Boungou Colo (53 points au total) permet au champion de France en titre, troisième, de revenir à deux victoires de Nanterre, deuxième, et de se maintenir à quatre succès du leader Strasbourg.

Panne aux lancers-francs

Il réinjecte surtout une petite dose de confiance au moral des joueurs du CSP, miné par les désillusions depuis le début de l'année. Eliminés au deuxième tour de l'Eurocoupe, le deuxième échelon européen, puis en quart de finale de la Leaders Cup, les hommes de Jean-Marc Dupraz avaient subi quatre défaites lors de leur cinq dernières sorties en ProA. Excédés par les prestations médiocres de leurs joueurs, les dirigeants du club avaient encore décidé de se passer des Américains Ramel Curry et Trent Plaisted, déjà absents lors de leur dernier déplacement au Paris-Levallois, qui avait tourné au fiasco (92-66). 

Le duel contre Châlons-Reims, en plein boum avec quatre succès de rang, n'avait rien du match facile pour les Limougeauds, qui s'étaient inclinés le 13 décembre dans la Marne (103-92 a.p). Limoges s'est longtemps fait peur, avec des fulgurances et des absences inquiétantes, en particulier en défense, avant de se détacher dans les cinq dernières minutes. Les champions de France auraient pu se mettre plus tôt à l'abri s'il n'avaient pas manqué autant de lancers francs (9 sur 22) et n'avaient pas eu ce passage à vide en fin de troisième quart où Châlons-Reims a réalisé un 14-1 pour reprendre les commandes (47-50). Ensuite, le CSP a pu compter sur ses cadres, un peu en dedans ces derniers temps, en particulier Moerman, pour s'en sortir.

AFP