Limoges Dijon 052014
. | AFP - Pascal Lachenaud

Limoges reprend la main

Publié le , modifié le

Battu d'un point lors de la première confrontation, Limoges a remis les compteurs à zéro en remportant le match 2 des demi-finales de ProA mercredi face à Dijon (71-63), au terme d'un match surprenant, totalement dominé par des Dijonnais survoltés en première période, qui se sont ensuite totalement éteints face au pressing et à la défense de fer du CSP.

Si la défaite du premièr match avait instillé le doute dans le collectif limougeaud, la première période de ce deuxième affrontement ne l'avait guère levé. Pris dans un jeu sans solution, abusant des "drives" qui ne trouvaient pas de conclusion, les joueurs du CSP manquaient de rythme et d'application, laissant beaucoup de ballons en route, même s'ils ne sombraient pas totalement grâce surtout à l'intérieur Adrien Moerman (21 pts, 11 rebonds) et à  Boungou Colo (17 pts). En face, la JDA Dijon prenait le dessus en défense et scorait sur les tirs extérieurs avec une grosse réussite notamment lors de la première période où elle virait en tête (41-32) avec un trio performant Riley (23 pts), Harris (13 pts) et Campbell (10 pts).

Le CSP réagit

Le scénario changeait ensuite totalement. Les Dijonnais avaient les mains refroidies et ne trouvaient plus la mire. Limoges était de nouveau dans le bon timing et faisait courir le ballon, en prenant le temps de construire sans forcer les shoots. Au fil des minutes, et notamment dans un 3e quart-temps cauchemardesque pour Dijon (6 points inscrits seulement), le CSP reprenait le fil du match, grâce à sa zone presse, en perdant beaucoup moins de ballons, et en s'appuyant sur un collectif retrouvé.

Dijon  qui avait fait le plein de ses points en première période ne parvenait plus à s'extirper de la nasse du CSP, tombait dans un excès de précipitation, et ne pouvait plus compter sur ses tirs extérieurs. Le CSP repassait irrémédiablement devant et le dernier sursaut des Dijonnais était insuffisant pour empêcher les hommes de Dupraz de remporter ce deuxième duel.
Les deux équipes se retrouveront pour une troisième manche vendredi mais cette fois-ci sur le parquet de Dijon.     

Christian Grégoire

Championnat de France de basket - Jeep Elite