Adrien Moerman
Adrien Moerman et le CSP sont au rendez-vous | EMMANUEL LELAIDIER/MAXPPP

Limoges garde les rênes de la Pro A

Publié le , modifié le

Le Limoges CSP s'est imposé avec autorité lundi à Orléans (87-72), chez l'un de ses plus sérieux concurrents à la course au trône de la Pro A. Les hommes de Jean-Marc Dupraz ne sont désormais accompagnés plus que par Le Mans en tête du classement .

On avait quitté les Limougeauds déçus la semaine passée à Beaublanc, noyés par la déferlante paloise. On les a retrouvés ce lundi requinqués, plus que jamais déterminés à réagir et à se maintenir parmi les co-leaders du Championnat. Une motivation palpable, car si le CSP réalise une jolie saison en occupant les hautes sphères du classement depuis la reprise, rarement ses joueurs n’ont fait preuve d’une telle solidarité et de tant d'allant offensif. 

Petro a pris ses marques

En milieu de deuxième quart-temps, Limoges affichait déjà 15 points d'avance, porté par les missiles envoyés derrière l’arc par Adrien Moerman (16 points, 8 rebonds), Joseph Gomis (14 points) et Nobel Boungo-Colo (10 points). Et si l'OLB revenait dans les débats avec un gros passage avant la mi-temps, les visiteurs repassaient la seconde au retour des vestiaires. Dans le sillage d’un Johan Petro (13 points, 6 rebonds) très inspiré, le CSP se redonnait de l’air au tableau d’affichage (14 unités d'avance à la fin du 3e quart-temps). Ultra-dominés au rebond (36-23), les Orléanais perdaient pied et devaient s’en remettre à quelques exploits individuels. Darnell Harris (17 points) et Brian Greene (14 points) gardaient bien la tête hors de l’eau, mais c'était bien insuffisant pour battre ce Limoges-là, qui maîtrisait son avance jusqu'au buzzer final (87-70).

"On doit être un leader"

Contre une équipe généralement intraitable à domicile, les Limougeauds ont donc réussi un joli coup et peuvent nourrir de sérieux espoirs pour la fin de saison, d'autant que Johan Petro semble avoir pris ses marques dans la rotation de Dupraz. "La réaction, elle est là, s'enthousiasmait Moerman au micro de Sport+, à l'issue d'une victoire dont il a été le principal artisan. On a surtout fait un gros travail en deuxième mi-temps. Tous ensembles, on se doit d'être un leader. Il faut le prouver, et on va le faire jusqu’aux playoffs". Les Orléanais, eux, réalisent la mauvaise opération du jour en chutant à la 4e place. Dijon terminera cette 21e journée en recevant le Paris-Levallois mardi, avec la possibilité, en cas de victoire, de rejoindre Le Mans et Limoges tout en haut du classement.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer

Championnat de France de basket - Jeep Elite