Les joueurs du CSP Limoges
Les joueurs du CSP Limoges | PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

Limoges fait la bonne affaire

Publié le , modifié le

A quatre journées de fin de la saison régulière, la course aux play-offs bat son plein, et les places préférentielles sont convoitées. Dans cette lutte pour le leadership, Limoges a repris les choses en main et fait la bonne affaire de la 26e journée en battant Gravelines (61-54), tandis que dans le même temps, Dijon s'est incliné à Orléans (76-60) et Paris-Levallois a perdu à Cholet (68-64). De coup le CSP est provisoirement seul en tête en attendant le déplacement de Strasbourg à Nanterre lundi, et celui du Mans à Nancy mardi.

Chalon a raté la possibilité d'assurer sa place dans le Top 8 en s'inclinant lourdement (86-69) sur le parquet du Havre qui a peut-être signé la victoire nécessaire pour son maintien, après les défaites rageuses conjuguées de ses deux concurrents directs, Roanne après prolongation (86-80) à Pau-Orthez, et Antibes, après prolongation également, à Villeurbanne qui s'en est sorti  in extremis (73-72).

Le CSP à l'arrachée

Les Limougeauds ont donc effacé leur dernière sortie ratée à Chalon en retrouvant la chaleur de Beaublanc. Pourtant, face à une équipe de Gravelines très décevante cette saison et qui n'a plus d'objectif, la victoire ne fut pas aussi aisée à obtenir. Encore menée (47-50) au début du dernier quart-temps par les Nordistes, l'équipe de Jean-Marc Dupraz s'en est sortie principalement grâce à Nobel Boungou Colo (25 pts, 9 rbds) et Adrien Moerman (14 pts, 12 rbds).

Imbattable à domicile, Dijon a pour sa part toujours autant le mal du pays.  Dans le Loiret, les Bourguignons ont fait les frais de la force collective de l'OLB (17 passes décisives) et de l'efficacité de son intérieur américain  Terence Dials (22 pts). A Cholet, le Paris-Levallois a vu sa série de victoires s'arrêter à  quatre. Les Parisiens ont manqué d'adresse dans le dernier acte, facilitant la tâche de l'équipe de Lamayn Wilson (17 pts) à la Meilleraie. Les efforts de Blake Schilb (21 pts, 8 rbds) n'auront pas suffi.

Christian Grégoire

Championnat de France de basket - Jeep Elite