Joseph Gomis, Limoges
Le meneur de jeu du CSP Limoges Joseph Gomis | PHOTOPQR/OUEST FRANCE TEAMSHOOT

Limoges et Orléans en forme

Publié le , modifié le

Limoges a pris la deuxième place du classement en signant sa cinquième victoire de la saison à Pau (85-81), imité par Orléans vainqueur de Cholet (87-80), samedi lors de la 6e journée de ProA de basket. Les deux formations mettent ainsi la pression sur le leader invaincu, Nanterre, qui recevra Le Mans, lundi, trois jours après avoir surclassé le Budivelnik Kiev en Euroligue (80-61).

Le match des retrouvailles entre Limoges et le promu Pau-Orthez, a tenu  toutes ses promesses comme au temps de la rivalité des années quatre-vingt dix.  Dans cette rencontre serrée, il a fallu un tir primé d'Adrien Moerman dans les  derniers instants pour sceller le quatrième succès d'affilée du CSP. Le meneur américain de Limoges Taurean Green, sacré champion universitaire  avec Florida en 2006 et 2007 aux côtés de Joakim Noah, s'est particulièrement  illustré en cumulant 20 points (dont 4/6 à trois points) et six passes  décisives. Du côté de l'Elan Béarnais, son compatriote Ahmad Nivins s'est une nouvelle  fois montré à son avantage avec 15 points inscrits pour 11 rebonds.

Les Orléanais ont eu un peu moins à lutter pour faire la différence face  aux Choletais, s'appuyant notamment sur Kyle McAlarney, auteur de 21 points. En  face, les efforts de John Cox et Terrell Stoglin (39 points à eux deux) n'ont  pas suffi à inverser la tendance. L'équipe de Strasbourg, vice-championne de France en titre, s'est pour sa  part fait surprendre après prolongation (88-89) en Alsace face au  Paris-Levallois, malgré une superbe prestation de son pivot Alexis Ajinça (22  points et 13 rebonds). Lyon-Villeurbanne a confirmé son réveil en dominant largement, à domicile,  Le Havre (78-63). Après un début de saison catastrophique (quatre défaites de  rang), les joueurs de l'Asvel ont engrangé leur deuxième succès d'affilée,  grâce à un excellent Amara Sy, auteur lui aussi d'un double-double (17 points  et 12 rebonds).

Dans le sillage de la "Green team", Gravelines a également retrouvé le  sourire en battant la lanterne rouge Antibes (76-67). Le club de Chalon-sur-Saône, lui, a toujours autant de mal à redresser la  tête, comme en témoigne la défaite, sur son parquet, lors du derby bourguignon  face à Dijon (66-73).

AFP