Limoges ASVEL
Les Limougeauds devront jouer des coudes s'ils veulent se défaire de l'ASVEL. | PHOTOPQR/LE PROGRES

L'ESSM, le BCM, l'ASVEL ou le CSP : à qui les 2 derniers sièges de playoffs ?

Publié le , modifié le

Ils sont quatre et se tiennent en deux petits matches. L'ESSM Le Portel (7e), le BCM Gravelines-Dunkerque (8e), l'ASVEL Lyon-Villeurbanne (9e) et le CSP Limoges (10e) luttent encore pour les playoffs de Pro A. A une semaine de la fin de saison régulière, les deux mieux classés sont aux portes de qualifications historiques alors que Lyon-Villeurbanne et Limoges s’affrontent ce soir dans le choc de la 32e journée. Alors, qui prolongera sa saison dans une semaine ?

Aujourd’hui, c’est Le Portel qui semble mener la barque grâce à un classement favorable mais aussi un calendrier abordable. Derrière, c’est plus flou.

Antibes en arbitre

L’ESSM, championne de Pro B l’an passé, aussi bien placée à trois journées de la fin et surtout, devant des habitués de playoffs, cela relève de l’exploit. Et c’est une première qualification que s’apprête à décrocher le club du Pas-de-Calais. Cependant, pour l’entraîneur du Portel, Eric Girard, il faut garder les pieds sur terre : « Hors de question qu’on change notre basket : nous sommes la 1re défense du championnat mais pas encore en playoffs. On doit se tenir à la même exigence à Antibes. »

Antibes sera d’ailleurs au cœur de cette lutte pour les playoffs puisque, après Le Portel ce soir, Antibes se rendra à Lyon pour la prochaine journée avant de terminer son championnat contre le BCM Gravelines-Dunkerque. Tout un programme pour des Sharks qui n’ont plus rien à jouer cette saison. Au contraire du BCM donc, qui veut confirmer son accession au 1er tour l’an passé.

CSP-ASVEL, le match de la dernière chance

A plus de 400 kilomètres de là et à la même heure (20h), le véritable choc de cette 32e journée concernera le Limoges CSP et l’ASVEL Lyon-Villeurbanne. Les deux équipes, au bilan similaire (16 victoires – 15 défaites), se savent en danger. « Ce match est capital. On sait que la balle est dans notre camp avec ce match à domicile. On devra déjà être en mode playoffs en se jetant sur tous les ballons » a confié le limougeaud Fréjus Zerbo dans une interview au journal Le Populaire du Centre.

D’un côté, l’ASVEL, qui n’a plus raté les playoffs depuis 2012, compte bien se relancer après sa défaite à Strasbourg le week-end dernier. De l’autre Limoges, moins bien classé du quatuor annoncé, mais qui présente 67% de victoires dans son Palais des Sports de Beaublanc. Une issue indécise en somme mais aux conséquences certaines à l’arrivée.