Les 8 dernières secondes seront jouées

Publié le , modifié le

Les 8 dernières secondes du match Paris-Levallois - Gravelines, interrompu le 14 décembre après une bagarre générale, devront être disputées avant le 11 janvier.

La Commission sportive de la LNB, réunie vendredi, a décidé de faire  disputer les ultimes 7 sec 9/10e du match, avec les joueurs non disqualifiés à  la suite de la rixe. Les règlements de la LNB stipulent que tout match entamé doit aller à son  terme, a précisé la Ligue. Le match reprendra sur le score (86-78) tel qu'il  était au moment de l'interruption. La date butoir du 11 janvier a été fixée pour permettre d'enregistrer tous  les résultats des matches aller avant le tirage au sort, cinq jours plus tard,  de la "Leader's cup" (compétition réunissant les 8 premiers de la phase aller). 

Par ailleurs, les protagonistes de la bagarre -- une vingtaine de personnes  au total--, sont convoqués devant la Commission de discipline de la LNB, le 26  décembre. Cinq joueurs ont été suspendus le 16 décembre au moins jusqu'à la  conclusion de l'enquête. Jawad Williams, Daniel Ewing (Paris-Levallois), Cyril Akpomedah, Yannick  Bokolo et Yakhouba Diawara (Gravelines) rateront au minimum les deux prochains  matches de ProA en attendant la décision de la commission de discipline de la  LNB.

AFP