Christophe Denis
Christophe Denis, le nouveau coach de Rouen | PHOTOPQR/LE PROGRES TEAMSHOOT

Le SPO Rouen calme l’Elan

Publié le , modifié le

Sur la lancée de sa victoire en ouverture de la saison de Pro A, Rouen n’a laissé aucune chance à Pau-Lacq Orthez (88-69) ce mardi à la KindArena. Porté par un excellent Michael Thompson (21 points), le SPO rejoint Limoges, Strasbourg et le Paris-Levallois en tête du classement.

Quel promu ! Après deux journées, Rouen semble déjà avoir justifié la wild-card reçue cet été pour rejoindre l’élite du basket français. Autour d’un nouveau coach (Christophe Denis) et d’un effectif entièrement remodelé, le SPO réalise un début de saison canon dans la foulée de ses nouvelles recrues américaines. Le premier, Michael Thompson, a été époustouflant ce mardi face à ses anciens coéquipiers (il évoluait à Pau la saison passée) : avec 21 points, dont un impeccable 3/3 longue distance, l’ailier a lancé les siens sur les bons rails.

Il a rapidement été suivi par ses compatriotes, l’ancien NBAer Daequan Cook qui a un peu plus vendangé derrière l’arc (2/8) mais qui termine avec 14 points au compteur, un de moins que le convaincant Joe Trapani dans la raquette (15 points à 5/7 et 7 rebonds). En face, l'Elan Béarnais a été complètement pris de vitesse. Dans le coup à la fin du premier quart-temps (voire à la mi-temps avec seulement 5 unités de retard), les visiteurs ont progressivement lâché prise au retour des vestiaires, malgré les 18 points de Marko Simonovic. 

"Inimaginable"

Invaincu après deux adversaires très solides (le promu avait déjà battu Le Mans lors de la première journée), Rouen est la très belle surprise de ce début de Championnat. "Pour nous, c’est inimaginable, a reconnu Alain Koffi qui relance complètement sa carrière au SPO, à l’image de sa très belle prestation ce mardi (15 points). On sait qu’on n’a rien à perdre et qu’on doit tout donner. C’est ce qu’on a fait ce soir". Dans les vestiaires, Christophe Denis a appelé ses joueurs à rester "humbles". Et pour cause : samedi, Rouen s'en ira à Beaublanc défier Limoges dans un duel (déjà) au sommet de la Pro A. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer