Le Paris-Levallois chute à Villeurbanne

Publié le , modifié le

Villeurbanne n'a pas fait de détail en infligeant une terrible défaite (70-51) à Paris-Levallois dans sa salle, lundi, lors de la dernière rencontre de la 3e journée de ProA. Ce qui lui permet de grimper à la 2e place avec cette deuxième victoire, tandis que les Parisiens comptent trois défaites.

Après sa défaite face à Cholet, l'ASVEL est ainsi repartie de l'avant. Au cours d'une rencontre menée de bout en bout (14 points d'avance à la  pause), les Villeurbannais n'ont jamais laissé le PL espérer décrocher son  premier succès de la saison. l'équipe d'Antoine Rigaudeau, arrivé sur le banc des Franciliens à l'intersaison, n'a pas encore trouvé son unité ni son efficacité après le départ surprise de son meneur Joseph Gomis, remplacé par Steed Tchicamboud, et quatre arrivées (Langford, Florence, Rich et Dawson).

L'Asvel, grâce notamment à un quatuor de feu  Newbill-Andersen-Watkins-Meacham (49 points en tout), ont ainsi gagné  facilement les trois premiers quarts-temps en infligeant notamment un 10-0 en  début du second acte, avant de lever les pieds en fin de partie (11-11). Mais l'écart final de 19 points illustre mal la différence de niveau entre les deux équipes et surtout la domination de Villeurbanne.

Derrière Dijon, la seule formation avec trois victoires, il ya désormais foule au rang de dauphins avec pas moins de neuf équipes, dont Villeurbanne,  Limoges, le double champion en titre, mais aussi le promu Monaco. 

Christian Grégoire