JD-Jackson l'entraîneur du Mans
JD-Jackson l'entraîneur du Mans |

Le Mans écrase Paris-Levallois

Publié le , modifié le

En ouverture du championnat de Pro A, Le Mans s'est imposé sur le parquet du Paris-Levallois 85-62. Le MSB a pu compter sur un excellent JP Batista (15 points et 6 rebonds) et un DaShaun Woods énorme à la distribution (15 passes décisives). Le PL rate son entame de saison.

Le Mans n'a pas tardé pour envoyer un message au reste de la Pro A. Si la première journée n'est jamais un indicateur très précis, la victoire du Mans sur le parquet du PL va laisser des traces. Entre ces deux équipes régulièrement citées comme des postulantes possibles au titre en fin de saison, il n'y a pas vraiment eu de match. Le PL a tenu un petit quart d'heure, avant d'imploser sous les coups de boutoir d'une équipe mancelle déjà très au point et qui a impressionné par son potentiel offensif.

La perle Woods

Si la victoire du Mans frappe les esprits, la performance de DaShhaun Woods n'a pas fini de faire parler. L'ancien joueur de l'Alba Berlin a effectué un récital avec 9 points (à 3 sur 7 aux tirs) et surtout 15 passes décisives. Rarement la Pro A n'a connu une telle performance à la passe. Il semble que Le Mans ait une nouvelle fois trouvé un meneur capable de perpétrer la tradition du poste dans la Sarthe.

Par sa vista et sa compréhension du jeu, l'Américain a été le déclencheur d'un 23-7 infligé en 8 minutes aux Parisiens, qui a permis au Mans de mener 53-35 (24e). Ses deux compatriotes Reyshawn Terry (13 points) et Vaughn Duggins (12  points) ont profité le plus largement de ses offrandes, avec le pivot brésilien  Joao Paulo Batista (15 pts, 6 rebonds). Pris à la gorge, les Parisiens ont coulé à pic. Le pivot américano-nigérian  Aloysius Anagonye a été le seul à sauver les apparences (12 points, 8 rebonds). Leur faible sursaut dans le dernier quart-temps s'est très rapidement  révélé vain, Antoine Eïto éteignant cette petite flamme avec trois tirs primés.

Entre ces deux équipes outsiders pour le titre en fin de saison, c'est Le Mans qui fait le plein de confiance.