Pape Sy
Papye Sy (30 points) a été impérial | PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Le BCM se défait de Pau-Orthez après deux prolongations

Publié le , modifié le

Superbe spectacle en clôture de la 7e journée de Pro A, à Gravelines, où le BCM a eu besoin de deux périodes supplémentaires pour venir à bout de l’Elan Béarnais (95-86), dominateur en première mi-temps et endurant en prolongations, mais finalement incapable de décrocher un deuxième succès d’affilée. Grâce à Pape Sy (30 points, 9 rebonds), les Maritimes s’installent eux au pied du podium.

Avec 26 petits points marqués à la pause (contre 39 pour Pau-Orthez), le BCM n’aurait sans doute pas imaginé terminer la rencontre avec 95 unités au compteur. Mais un joli réveil offensif au retour des vestiaires –et notamment dans le quatrième quart-temps avec 29 points marqués- et deux prolongations ont finalement permis aux Gravelinois de créer l’impensable.

Après avoir arraché la prolongation grâce à deux lancers francs d’un Pape Sy ébouriffant (30 points, 9 rebonds), le BCM a bien failli s’imposer après la première overtime... mais le shoot du MVP de la soirée a fait le tour du cercle avant d'en sortir. Dans les cinq dernières minutes, Andrew Albicy (19 points) a lui rappelé qu’il ne fallait jamais douter de lui en enquillant deux shoots longue distance alors qu’il avait raté 9 de ses 10 dernières tentatives. Avec l’apport de McKinney-Jones (17 points), le BCM a même pu conclure dans la sérénité pour s’imposer de 9 points (95-86).

"On se fait voler par les arbitres"

Un score difficile à digérer pour les Palois de Sami Driss, auteur de son record de points en Pro A (17 unités). "Ce soir, on se fait voler par les arbitres, a-t-il lâché au micro de Canal+Sport. Dans le 4e quart-temps, c’est une catastrophe. C’est beaucoup trop. C’est dur pour nous, ça me fait mal. Il faudra quand même se souvenir qu’on a joué contre une très forte équipe de Gravelines", a toutefois tempéré le shooteur français. Ancré dans le milieu de tableau, l’Elan (3v-4d) laisse le BCM (5v-2d) se caler juste derrière le duo de tête, formé par Limoges et Strasbourg.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer

Championnat de France de basket - Jeep Elite