Nanterre Pau
Les Béarnais n'ont pas existé à Nanterre | Eric Baledent/MAXPPP

L'ASVEL respire enfin, Nanterre gifle Pau-Orthez

Publié le , modifié le

Après avoir perdu son entraîneur et quatre de ses cinq derniers matches, l'ASVEL a remis la marche avant à Boulogne-sur-Mer (90-99), à l'occasion de la 8e journée de Pro A, en se reposant sur l'adresse d'Edwin Jackson (30 points). Nanterre a confirmé son excellent début de saison en concassant Pau-Orthez (82-46), tandis que la SIG a poursuivi son quasi sans-faute face à Cholet (77-63).

Le derby des Vert et Blanc a tourné court! Visiblement pas remis de sa défaite en double prolongation à Gravelines, l'Élan Béarnais a coulé ce samedi à Nanterre. Déjà complètement largués à la pause (-19), les Palois ont poursuivi leur dégringolade au retour des vestiaires, perdant Yannick Bokolo sur blessure pour achever la déconvenue sur un dernier quart-temps toujours à sens unique. Résultat : 0/17 à trois points, 36 unités dans la vue, et un bilan toujours négatif (3v-5d) après huit journées. La JSF (6v-2d), elle, continue de s'éclater. Portés par Jamal Shuler (19 points), les champions de France 2013 continuent de mettre la pression sur le duo de tête Limoges-Strasbourg. 

Traoré en mode Bomaye

Ils devront toutefois patienter encore un peu avant de revenir sur la SIG (7v-1d), qui a encore une fois été très facile ce samedi. Contre Cholet, les hommes de Vincent Collet n'ont jamais été inquiétés et ont même pu se permettre de lever le pied dans le quatrième quart-temps. Ali Traoré (22 points, 7 rebonds) a été énorme. Les Choletais, transparents derrière l'arc (14%), restent ancrés en milieu de tableau avec un bilan équilibré (4v-4d). 

Bien plus mal en point, l'ASVEL s'est elle offerte un joli bol d'air en s'imposant sur le parquet du promu Boulogne-sur-Mer (90-99). Sans Pierre Vincent, démis de ses fonctions cette semaine et remplacé par Nordine Ghrib, Edwin Jackson (30 points) et David Lighty (19 points) se sont faits plaisir pour laisser le SOMB à une seule petite victire (1v-7d) cette saison. Enfin, le Paris-Levallois (4v-4d) a poursuivi sur sa lancée : tombeur de Strasbourg en Eurocoupe cette semaine, le club francilien est venu à bout de Bourg-en-Bresse (76-84) grâce à Sharrod Ford (24 points, 13 rebonds).