L'ASVEL joueurs contents après victoire sur Dijon 2015 Pro A
Les joueurs de l'ASVEL heureux après leur succès. | PHOTOPQR / LE PROGRES

L'Asvel conforte sa place de leader contre Limoges

Publié le , modifié le

Villeurbanne a consolidé sa première place et franchi un palier en remportant le "combat des chefs" contre le champion en titre Limoges (64-52), trop inconstant pour espérer mieux devant son public, samedi lors de la 10e journée de ProA.

C'est la septième victoire de rang de la "Green Team", qui jusqu'ici  n'avait battu presque que des équipes mal classées. Ce duel contre Limoges se présentait donc comme un révélateur du niveau de  l'Asvel. L'équipe présidée par Tony Parker, qui regardait le match depuis San  Antonio, a en cela assumé son statut de leader. Elle a déroulé d'entrée son jeu face au CSP qui, sans doute encore sous le  coup de sa défaite jeudi en Euroligue contre Zagreb (69-78), a eu bien du mal à  entrer dans le match.

Menés 17-3 avec une énorme maladresse, les Limougeauds se sont réveillés  sous l'impulsion de leur meneur allemand Heiko Schaffartzik, éblouissant sur  les tirs à longue distance (5/6 à la mi-temps, 5/9 à la fin). Les doubles champions de France en titre ont poussé les Villeurbannais dans  leurs retranchements, sans pour autant réussir à passer devant. Au début du  dernier acte, Nobel Boungou Colo a entretenu le suspense (54-52).

Monaco stoppe Châlons

Mais l'Asvel a ensuite réenclenché la marche avant en infligeant un 10-0 (64-52) aux hommes de Philippe Hervé, qui concèdent leur cinquième défaite  (pour autant de victoires) cette saison. Cela ne va pas très bien non plus pour Strasbourg. Le second club français  engagé dans la prestigieuse Euroligue a subi son troisième revers de rang en  ProA en chutant à Rouen (79-88), qui flirte pourtant avec la zone rouge. Le Mans a lui renoué avec la victoire en battant de justesse la lanterne rouge Le Havre (76-73), grâce à un panier primé de Chris Lofton en toute fin de  match.

Le MSB reste solidement ancré dans le quatuor de tête, tout comme Monaco qui a mis un coup d'arrêt à Châlons-Reims (86-80). L'équipe champenoise restait  sur trois succès consécutifs. Pour Nanterre, en revanche, la série continue. Le club de banlieue  parisienne a signé une troisième victoire en autant de matches, malgré une  frayeur en fin de partie contre Pau-Orthez (81-77). Mykal Riley (17 pts, 5  rbds, 3 pds, 5 fautes provoquées) et Mam Jaiteh (16 pts, 7 rbds, 3 pds, 7  fautes provoquées) se sont illustrés. Chalon-sur-Saône et Dijon restent dans le wagon des play-offs en battant  respectivement Orléans (77-71) et Cholet (68-43).

AFP