Antoine Diot
Le dunk rageur d'Antoine Diot, qui jouera les demi-finales de Pro A | Jean Marc Loos/PHOTOPQR/L''ALSACE

La SIG tient son rang contre Chalon

Publié le , modifié le

Au bout du suspense et dans la confusion, la SIG a remporté (88-81) la troisième manche décisive de son quart de finale contre Chalon, et se hisse dans le dernier carré des playoffs de Pro A. Le club alsacien a dû sortir une grosse fin de match pour se défaire de l'Élan, qui a longtemps tenu tête à la meilleure formation de la saison régulière.

On préférera largement retenir l'incroyable niveau de jeu proposé par les deux formations, pendant près de 40 minutes, que les étonnantes altercations survenues après le buzzer final entre Jean-Denys Choulet et quelques "imbéciles" dans les tribunes du Rhénus, ou que la fureur d'un Michel Jean-Baptiste Adolphe sur le point de monter dans les tribunes pour régler ses comptes. 

Car pendant toute la rencontre, Strasbourg et Chalon ont offert un superbe spectacle dans ce match d'appui, en se répondant coup sur coup derrière l'arc (10/22 pour l'Elan, 12/24 pour Strasbourg) dans un festival d'adresse. A l'issue d'un match spectaculaire et intense, c'est finalement l'expulsion de Kris Joseph, à moins de 3 minutes du buzzer, qui a enterré les espoirs des visiteurs. Assommés par ce que Choulet estimait être une injustice, les Châlonnais ne s'en sont effectivement pas remis, laissant la SIG s'envoler dans les derniers instants du match. David Andersen (18 points), Louis Campbell (17 points) et Jérémy Leloup (13 points) ont été les grands artisans de la victoire alsacienne. 

Grâce à ce succès, l'effectif de Vincent Collet valide son billet pour le dernier carré où il retrouvera soit le Paris-Levallois, soit le Sluc Nancy. Les deux formations s'affrontent ce samedi dans l'autre belle de ces quarts de finale de Pro A.