Louis Campbell opposé à Michael Thompson
Louis Campbell opposé à Michael Thompson | PHOTOPQR/L'ALSACE

La SIG coupe l’élan Béarnais

Publié le , modifié le

En course pour arracher sa qualification pour les phases finales, Pau-Orthez a vu son élan brisé à domicile, ce mardi, contre Strasbourg (94-79). Dixièmes avec un bilan équilibré (12v-12d), les hommes de Claude Bergeaud voient les playoffs s'éloigner.

Les Palois sont tombés de haut. Alors qu'ils avaient l'occasion de se rapprocher du trio ASVEL-Orléans-Châlon, qui lutte pour les 7e et 8e places qualificatives, les Béarnais sont tombés sur une équipe strasbourgeoise ultra-adroite (62,5% aux tirs, 57% à trois points) et sont désormais à égalité avec Nanterre, 11e, qui affiche le même bilan équilibré (12-12).

Pau-Orthez avait pourtant pris le match par le bon bout, retournant aux vestiaires à la mi-temps avec un seul petit point de retard (41-42) dans le sillage d'un très bon Rémi Lesca (14 points à 5/7 dont 4/6 longue distance). Mais les Strasbourgeois, remontés par Vincent Collet à la pause, sont revenus avec de plus sérieuses ambitions et ont réalisé un troisième quart-temps de haute volée (28-9). Malgré un joli retour des locaux dans l'ultime période, la SIG n'a pas craqué, portée par Antoine Diot (17 points) et Romain Duport (16 points à 7/7!).

Les hommes de Collet se reprennent après une période un peu compliquée (deux revers pour débuter le mois de mars) : Strasbourg est de retour au pied du podium et affiche, après 24 journées, le même bilan que Nancy (2e), le Paris-Levallois (3e), Le Mans (5e) et Dijon (6e). En revanche, c'est un énorme coup d'arrêt pour l'Élan, qui restait sur six victoires en sept rencontres, et qui pourrait définitivement dire adieu aux playoffs en cas de revers à Nanterre, samedi. 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer