Jawad Williams Paris-Levallois
Jawad Williams (Paris-Levallois) | MAXX PPP/PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

La dernière carte du Paris-Levallois

Publié le , modifié le

11e de Pro A mais toujours en lutte pour la 8e et dernière place qualificative pour les playoffs, Paris-Levallois reçoit Villeurbanne « dos au mur », selon son coach Christophe Denis. Les Franciliens n’ont pas le droit à l’erreur et devront s’imposer lors de leurs deux prochains matches pour espérer devancer Cholet, Orléans et Dijon. De son côté, l’Asvel brigue la 4e place qui permettrait aux Rhodaniens de recevoir en quarts de finale.

Qualifié pour la finale de la Coupe de France, le PL tient son palliatif à une phase retour de saison régulière bien morne. Candidat au quatuor de tête après les dix premiers matches, Paris-Levallois a lentement glissé vers le ventre mou de la Pro A, payant au prix fort les absences et baisses de régime de son duo d’Américains Williams et May. Malgré une place assurée à Bercy (la finale de la Coupe de France se joue au POPB, ndlr), rater les playoffs ferait mauvais effet. Rien n’est perdu mais le droit à l’erreur n’existe plus car le PL a une victoire de moins que ses rivaux. Son destin n’est plus entre ses mains mais il peut l’entretenir en dominant l’Asvel vendredi. Christophe l’a dit, il veut « la victoire » et la « manière ». Une façon de dire que son équipe ne s’en sortira que par un meilleur contenu que les pâles dernières copies, notamment la très vilaine défaite à Limoges 79-61.

Villeurbanne veut tout gagner

Côté rhodanien, le succès dans la douleur face à Gravelines (67-65) et la blessure de Thomas Larrouquis (fracture du radius) n’ont pas entamé la confiance du groupe. Bien au contraire. « On a une force collective très importante, explique l’entraîneur Pierre Vincent. Mes joueurs sont des combattants, tous solidaires, ils ont envie de jouer ensemble, ils partagent les efforts, ils bonifient les jeunes qui entrent sur le parquet. » Compétiteur, Amara Sy balaye les sceptiques. Les playoffs acquis, il faut continuer sur cette lancée. « Reste à savoir dans quelle position on va terminer, quoi qu’il en soit, on jouera un gros dès les quarts de finale, donc on va continuer dans cet état d’esprit, confirme l’Amiral. Pour nous, les playoffs ont déjà commencé, avec Strasbourg, Nancy et Gravelines, puis Paris et Chalon. On ne se focalise pas forcément sur le classement mais plutôt sur les matchs qui nous restent à jouer. Et on veut tout gagner ». Joli duel en perspective à Coubertin !

Programme de la 29e journée

Vendredi 26 avril
(20h30) Paris-Levallois - Villeurbanne
   
Samedi 27 avril
(20h00) Cholet - Orléans
Boulazac - Limoges
Roanne - Nancy
Chalon-sur-Saône - Le Havre
Le Mans - Poitiers
Nanterre - Strasbourg
   
Déjà disputé
Gravelines - Dijon 68 - 65