Marcus Dove (Gravelines-Dunkerque)
Le pivot de Gravelines Marcus Dove | MAXPPP - ANTHONY MASSARDI

Gravelines sur sa lancée

Publié le , modifié le

Gravelines-Dunkerque a confirmé son excellent début de saison en alignant un cinquième succès de rang lundi face à Paris-Levallois (71-59) en clôture de la 10e journée de ProA. Dans le même temps, en match en retard de la 8e journée, Strasbourg s'est logiquement imposé (89-77) face à Cholet en difficulté en bas de tableau.

C'était une victoire quasi impérative pour les Alsaciens, qui après un début de championnat probant, restaient sur trois défaites de suite, et avaient besoin de se rassurer avant le prochain rendez-vous européen contre le Bayern Munich. Les Strasbourgeois ont retrouvé  une grosse puissance aux rebonds (41 contre 29), de l'adresse (54%) avec un très bon Rodrigue Beaubois (15 pts) et une beaucoup d'application pour venir à bout d'une formation de Cholet où Brun (19 pts) a paru bien esseulé.

Gravelines grâce à son collectif 

A Gravelines, les hommes de Christian Monschau n'ont pas tardé à mettre la main sur le ballon et à scorer, sans laisser beaucoup de répit aux Parisiens. Gravelines, qui impose une énorme pression défensive, a épuisé les  Franciliens au cours des deux premiers quart-temps rondement menés pour compter à la pause 16 longueurs d'avance (38-22). Mais les Nordistes perdaient pied dans le troisième tiers temps et laissaient les Parisiens revenir dans la partie (54-47). Malgré tout, ils parvenaient à conserver le leadership, grâce notamment à un excellent collectif avec Sy, Aboudou et Gray (13 points chacun), à la rescousse du pivot américain Marcus Dove (17 pts), moins en verve que d'habitude. En face, Dawson et Jones (20 pts chacun) ont retardé l'échéance, mais les Parisiens ont le plus souvent été débordés.

Christian Grégoire