Edwin Jackson
Edwin Jackson, dépité | JOEL PHILIPPON/LE PROGRES

Eurocoupe : Nancy se place, l'ASVEL craque

Publié le , modifié le

En s'imposant face à Oldenbourg (85-71), le SLUC Nancy, désormais deuxième du groupe C, a réalisé la belle opération de la soirée en Eurocoupe. Conclusion plus douloureuse pour l'ASVEL, qui a lâché prise dans le dernier quart-temps pour s'incliner à Cantu (69-79).

Porté par Darius Adams (25 points), le SLUC s'est imposé dans les grandes largeurs en Allemagne, et voit la qualification pour le Last 32 prendre forme. Après deux défaites d'affilée, ce succès leur permet de n'être devancé, dans le groupe C, que par la Virtus Rome, et de garder ses distances avec la quatrième et dernière place qualificative de la poule.

C'est de ce palier, justement, qu'a dégringolé l'ASVEL en s'inclinant à Cantu. Les coéquipiers d'Edwin Jackson (21 points) menaient pourtant à l'entame du dernier quart-temps, mais ont complètement craqué défensivement en encaissant 32 points dans les dix dernières minutes. Les voilà 5e du groupe B, loin des leaders de Gran Canaria, toujours invaincus après huit matches. 

Strasbourg en patron

Les deux clubs français déjà qualifiés pour le Last 32, Strasbourg et Dijon, ont connu des fortunes diverses : les premiers se sont imposés face à Reggio Emilia (74-66), tandis que les seconds ont coulé (60-94) face aux intouchables espagnols de Gran Canaria, justement.